Fiche métier chauffagiste

Il y a des secteurs dans lesquels la demande en professionnels sera toujours d’actualité. Dans l’immobilier par exemple, les artisans sont toujours recherchés pour la réalisation de travaux ponctuels, de courtes durées ou de grandes réhabilitations. Parmi ces professionnels, il y a les chauffagistes. Vous souhaitez exercer un métier dans le secteur de l’immobilier où vous pourrez utiliser vos mains, ou vous êtes passionné par ce métier depuis toujours ? Retrouvez dans ce guide la fiche métier chauffagiste.

Diplômes ou formations requises pour être chauffagiste

Pour devenir chauffagiste, il y a trois niveaux de formation qui sont requis. Il faut souligner que la profession se montre particulièrement complexe. Il faut donc suivre une formation assez rigide et bien structurée avant de prétendre porter le titre chauffagiste. Pour le premier niveau de formation, il vous faut obtenir un CAP installateur thermique ou un diplôme de maintenance en équipement thermique. Les diplômes de BEP en froid sont aussi acceptés.

Pour le niveau 2, les diplômés en montage et installation de génie climatique sont visés. Une personne qui dispose d’un BP de montage en chauffage peut aussi le faire. Toutefois, ceux qui ont obtenu un bac pro énergétique sont aussi qualifiés pour exercer ce métier.

Le dernier niveau est celui réservé aux personnes ayant un brevet de technicien supérieur en fluides-énergies-environnement. Il faut ajouter à cette liste le diplôme de BMS en bâtiment.

Les missions du chauffagiste

Apporter le soulagement aux personnes qui habitent un logement est la principale mission d’un chauffagiste. Ils sont appelés à installer soit un système de chauffage, soit un système de ventilation. Dans l’un ou dans l’autre cas, ces professionnels procèdent à la mise en place de la climatisation ou d’un dispositif de production d’eau chaude.

Ils sont responsables du bon fonctionnement du système de tuyauterie et des canalisations. Ils font une vérification approfondie de toutes les installations avant de les mettre en service. Lorsqu’il faut faire l’entretien de ce dispositif, ils sont ceux qu’il faut contacter. Ils doivent faire leurs installations en fonction des réglementations en vigueur. Il est aussi appelé à informer ses clients sur comment utiliser de manière raisonnable l’énergie dans le but de préserver l’environnement.

Qualités et compétences

Un artisan est d’abord qualifié par sa passion pour les travaux manuels. C’est la principale caractéristique d’un chauffagiste. Le chauffagiste doit aussi être une personne méthodique et assez précise dans ses gestes. La plupart du temps, il réalise des travaux qui ont besoin d’une forte concentration.

Il doit aussi faire preuve d’une mobilité assez remarquable. En effet, il n’est pas appelé à rester sur un seul chantier pendant longtemps. Ainsi, il doit se montrer assez organisé pour répondre de manière précise et dynamique aux offres qui l’attendent. Il n’est pas à rappeler que l’adaptation aux différents milieux doit être pour lui une grande facilité.

Possibilités d’évolution et carrière

Il faut d’abord préciser que le secteur de l’immobilier étant un secteur où il y a toujours à faire. Les jeunes diplômés des écoles de formation au métier de chauffagiste n’auront aucune difficulté à s’insérer dans le milieu professionnel. Les débouchées sont multiples et les recruteurs sont très souvent à la recherche de personnes compétentes.

La taille des entreprises qui recrutent importe peu. Qu’elle soit grande ou petite, l’essentiel, c’est de mettre à son service les compétences voulues. Dans une entreprise d’installateur thermique, vous aurez la possibilité de travailler dans tous les types d’environnements. Vous aurez des interventions soit dans une maison, un appartement, une résidence individuelle ou collective, un hôtel, un restaurant ou même dans un atelier.

Vous avez la possibilité de suivre un parcours professionnel assez impressionnant. Du poste de simple employé, vous pouvez évoluer pour être d’abord chef d’équipe. À partir de ce stade, vous pourrez évoluer pour être responsable de chantier ou plus encore, technicien de maintenance.

Toutefois, vous pouvez opter pour la création de votre propre entreprise de monteur en installation thermique.

 

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.