Un centre de pisciculture

Pisciculture : comment se lancer ?

De nos jours, tout le monde essaye de se faire plus de revenus dans l’entrepreneuriat. L’une des activités les plus rentables de ce registre s’avère être la pisciculture. L’élevage des poissons est une activité plutôt bénéfique lorsqu’on s’applique bien. Comment se lancer en pisciculture ?

Objectif et type d’élevage

Il est primordial de savoir ce qu’on veut réellement et avant de s’y mettre réellement en choisissant son type de poissons.

Objectif

Pour des causes diverses, vous avez plusieurs modèles de production pour chaque genre de poissons. Multiples sont les critères qui doivent vous préoccuper avant le démarrage des activités. Vous devez savoir le genre de poissons qui vous convient afin de choisir l’élevage approprié. Cela vous permettra de connaître les équipements nécessaires et hypothétiquement le coût de production. Vous devez savoir si le poisson est destiné à la consommation, à servir de décoration dans un aquarium ou autres. Vous devez savoir aussi si votre élevage sera à grande ou petite échelle. Tout cela déterminera le choix à faire.

Type de poissons

En fonction du genre de poissons qui vous intéresse, vous saurez l’élevage qui convient. Les préoccupations ayant trait aux poissons sont déterminantes, car c’est cela qui vous préparera à toutes éventualités. Vous devez vous renseigner sur le genre de poissons auprès d’autres producteurs pour savoir si votre dessein est rentable. Chaque type de poissons est singulier donc les dépenses ayant trait à leurs élevages diffèrent. Leur alimentation est différente d’une espèce à l’autre donc une variation de coût de production.

Les facteurs climatiques interviennent aussi ici, en fonction du poisson, vous savez quel emplacement est recommandé. Chaque poisson à la température d’eau qui lui correspond, donc vous prendrez tout cela en considération. Vous avez deux types de poissons très demandé et facile d’élevage. Ce sont le Tilapia et le Clarias. Ce sont des poissons faciles à élever qui s’adaptent facilement aux conditions diverses d’élevage.

Permis obligatoires

En fonction du pays où vous vous situez et des règlements en vigueur, vous devez vous conformer aux lois. Vous devez vous soucier des répercussions de votre production sur l’environnement et vous conformer aux réglementations. Vous aurez aussi besoin de la carte professionnelle.

Établir un business plan

Vous aurez à vous renseigner sur la production piscicole. Si vous êtes un novice, il est préférable que vous suiviez préalablement une formation dans un centre compétent. Même si vous comptez n’être que le bailleur et avoir des spécialistes comme employés, il est toujours bien de s’y connaître. Cela facilitera le suivi. Pour mobiliser les fonds nécessaires, vous aurez à faire votre plan d’affaires. Vous devez prendre en compte les imprévus, les salaires, les équipements, les frais d’installations et autres.

Quand vous aurez établi le coût de production et toutes les dépenses annexes, vous verrez comment entrer en possession de ce capital. Vous devez faire ressortir les potentielles recettes lors des premières campagnes de récolte. Vous devrez faire votre promotion pour attirer les clients au moment venu.

Implantation de l’élevage

Pour le début, vous pourrez faire un bassin ou deux sur votre propriété. Vous agrandirez le domaine lorsque vous commencerez à faire du bénéfice. Vous devez voir la perméabilité du sol et penser à l’accessibilité de l’eau. La pisciculture c’est d’abord l’eau et ensuite la capacité de rétention d’eau de votre sol. Vous devez donc prévoir plusieurs forages si possibles pour éviter des surprises désagréables. En fonction des dimensions de votre bassin, permettez-y des alevins ou des poissons en veillant à la densité. Vous pouvez opter pour la reproduction ou l’engraissement.

Par ailleurs, vous pouvez opter pour des cages flottantes ou des étangs à votre guise. Vous devez bien nourrir les poissons et entretenir leur milieu de vie. Quand vous vous sentez prêt, vous lancerez un élevage commercial et pour commencer les activités à grande échelle.

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.