planche de rive

4 étapes à suivre pour installer une planche de rive

La toiture est un élément important pour une maison. Elle assure à la fois la protection du bâtiment et l’esthétique de son apparence. Pour garantir la finition d’un recouvrement, il est impératif d’utiliser des planches de rive. Mais comment procède-t-on à la pose de ce matériau dans le respect des règles et des normes de construction ? Afin de donner une réponse satisfaisante à cette question, il est préférable de décrire d’abord ce matériel de manière générale. Nous analyserons ensuite en détail les étapes de l’opération.

Qu’est-ce qu’une planche de rive ?

La rive de toit désigne l’extrémité de la toiture du côté pignon. Elle est constituée de plusieurs planches disposées sur le rebord du toit en suivant la pente. Ce bandeau est placé afin de protéger la charpente des intempéries, mais aussi dans un but esthétique. Il existe deux types de planches de rive selon la matière qui la compose. La planche de rive en bois est la plus courante sur le marché. En plus de son côté écologique, ce type de rive offre différentes options de finitions, car elle peut être peinte ou habillée avec du zinc ou de l’aluminium. Toutefois, l’usage des planches de rive en PVC commence à dominer les tendances, compte tenu de son faible coût. De plus, même si le PVC ne dure qu’une dizaine d’années, il est proposé en différentes couleurs permettant ainsi aux constructeurs de varier les façades dont ils s’occupent.

Les étapes pour poser la planche de rive

Afin de faciliter l’énumération des étapes, nous préférons diviser les démarches en trois niveaux.

La préparation de la planche

Avant de commencer la pose, il faut procéder au nettoyage de la planche et de la surface où elle sera disposée. Il est impératif de dépoussiérer la surface accueillante afin d’optimiser le collage. Ensuite, il faut découper les planches selon les dimensions recherchées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la scie en faisant en sorte que les morceaux soient de même longueur. Il est aussi indispensable que les parties sciées soient enduites d’une sous-couche pour éviter la pénétration de l’humidité qui risque de pourrir rapidement la planche, surtout si vous optez pour le bois. Et pour terminer cette première étape, il faut repasser par un second nettoyage de la planche, mais cette fois à l’aide d’un chiffon non-pelucheux imbibé d’une solution d’ammoniac alcali.

La pose proprement dite

Cette deuxième partie commence par l’application d’une colle sur le support. Il est important de disposer cette colle en trait et en plots afin d’assurer l’étanchéité et d’éviter que l’eau n’y pénètre. Ensuite, il faut placer les planches dans les dix minutes qui suivent l’application de la colle en tenant compte des dilatations éventuelles. Il faut laisser un délai de 30 minutes avant de procéder à des retouches. Vous pouvez aussi ajouter des fixations supplémentaires avec des vis si le matériau peut être perforé sans s’abîmer.

L’étanchéification

Afin d’assurer que l’eau ne pénètre pas à travers les jointures des planches, il est indispensable d’étanchéifier l’ensemble. En effet, si l’eau traverse le bandeau de planches, cela risque de pourrir rapidement le bois de la charpente. Alors, pour éviter cela, utilisez une colle de montage avec un embout et enduisez-en les espaces libres entre les planches. Vous devez toujours commencer par le haut en veillant à ne pas trop déborder.

La finition

Il faut maintenant débuter la finition. Le principe consiste à améliorer l’apparence extérieure. D’abord, il faut enlever les colles qui dépassent. Il faut ensuite lisser les joints en procédant en deux étapes. Humidifiez les jointures avec un pulvérisateur et lissez-les avec un multitool dans les dix minutes. Le côté creux du griffon multitool doit être placé vers le haut afin de récupérer l’excédent de mastic. Votre planche de rive est maintenant installée et il ne tient qu’à vous de le peindre ou de le recouvrir de l’habillage de votre choix.

Enfin, la pose de planches de rive semble facile à première vue. Toutefois, c’est une opération très délicate et nous vous conseillons d’engager un couvreur qualifié afin de garantir la qualité et l’esthétique de votre toiture.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.