Fiche métier Plombier

La plomberie est une spécialité dont beaucoup ignorent les contours. Certains pensent à tort qu’un plombier est juste une personne qu’il est possible d’appeler pour réparer des problèmes de fuite d’eau. Cependant, la plomberie fait partie d’un des métiers du BTP les plus riches en fonctions. Il effectue plusieurs activités et intervient également dans plusieurs domaines. Comment devenir plombier ? Quelles sont les missions ou responsabilités assignées à ces derniers ?

Les études et formations d’un plombier

Le métier de plombier étant une profession comme les autres, il faut savoir qu’il requiert aussi l’obtention d’un diplôme. Ainsi, avant de devenir un expert, l’intéressé doit être titulaire d’un CAP adapté. Il s’agit de la toute première qualification à détenir. Par ailleurs, il y a aussi des formations plus poussées qui permettent de faire des réalisations plus complexes.

Ainsi, il y a le CAP MIS qui est un diplôme en montage et en installations sanitaires. Certaines personnes peuvent également accéder à cette profession grâce à l’obtention de quelques bacs spécifiques :

  • Bac professionnel de technicien de maintenance des services énergétiques et climatiques,
  • Bac de technicien du froid et du conditionnement de l’air.

Outre les diplômes du baccalauréat, tout aspirant à ce métier peut passer un brevet professionnel en montage et installation du génie climatique et sanitaire. Il faut noter que cette qualification s’obtient deux années après avoir obtenu le CAP. En plus de ce diplôme, vous pouvez aussi obtenir un Brevet professionnel dans les métiers de la piscine.

Cette profession est assez complexe, car l’obtention des diplômes et les attestations de formations ne suffisent pas toujours. En effet, en plus de tout ça, l’aspirant doit passer des habilitations pour compléter ses compétences et être en mesure de proposer une gamme plus variée de services. Il existe trois différents types d’habilitations connues :

  • RGE (Reconnu Garant de l’Environnement),
  • PGP (Professionnel Gaz Propane), et
  • PGN (Professionnel Gaz Propane).

Les missions d’un plombier

Ses différentes tâches dépendent en grande partie du type d’intervention qu’il devra faire. C’est un ouvrier qui étudie d’abord les plans mis à sa disposition avant de commencer son travail. Ainsi, le plombier a pour principale mission de façonner, couper, souder, et poser les tuyaux. Il doit veiller au bon fonctionnement des systèmes de chauffages dans les ménages et effectuer des contrôles réguliers pour éviter tout risque de fuite.

C’est aussi un ouvrir qui maîtrise les installations des appareils sanitaires. Outre cette mission, il est capable d’entretenir ces derniers et d’intervenir en cas de panne pour des réparations. Il procède également aux installations de mobilier sanitaire comme les toilettes, les conduits de cheminée ou encore les salles de bains.

Pour finir, le plombier intervient aussi en cas de fuite d’eau ou pour déboucher les toilettes et les leviers de cuisine. Ce sont là d’ailleurs, ses principales activités.

Les compétences ou qualités du plombier

Pour accéder à ce métier, il faut que l’intéressé dispose d’une excellente condition physique. En effet, notez que les plombiers exercent souvent dans des postures peu confortables. Aussi, ils doivent parfois transporter des objets plutôt lourds. Il est donc nécessaire qu’ils soient en pleine forme physique pour exercer. Par ailleurs, un bon plombier doit savoir lire les plans et les schémas mis à sa disposition. C’est un ouvrier qui doit être disponible, car il est souvent amené à travailler même un dimanche.

Il doit aussi avoir une maîtrise parfaite des normes de sécurité liées aux gaz, et savoir bien maniller les outils. De plus, il doit avoir le contact facile, et savoir gérer les imprévus, donc, être flexible.

Le salaire d’un plombier

En termes de rémunération, les montants varient pour cette profession. Généralement, lorsqu’ils sont débutants, ils gagnent le salaire minimum requis qui est de 1 474 euros environ. Lorsque ce dernier évolue en entreprise, il gagne entre 2 500 et 5 000 euros chaque mois.

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *