Maçon : conseils pour bien le choisir

Qu’il s’agisse d’un projet de construction ou de simple rénovation, il est indispensable de faire appel à un maçon. Ce sont des professionnels qualifiés qui assurent la bonne marche des diverses opérations immobilières. Cependant, pour être sûr d’avoir un résultat de qualité sur les travaux, il faut choisir non pas un simple maçon, mais un maçon qualifié qui répond à toutes les exigences. Comment choisir ce dernier ? Quels critères prendre en compte ?

Faire un point en amont sur le type de projet

Avant de choisir un maçon, il faut au préalable que vous sachiez de quel type de maçon vous avez besoin. Pour répondre à cette question cruciale, vous devez être en mesure d’évaluer les travaux. S’agit-il d’une construction de maison ? Une simple rénovation ? Une bricole ? En effet, certains maçons sont beaucoup plus spécialisés dans un domaine. C’est pourquoi lorsque vous avez une idée de la taille des travaux, il est plus facile de trouver le bon maçon pour les effectuer.

Se renseigner sur le maçon potentiel

Pour bien choisir un maçon, le plus sûr reste de se fier à la réputation de ce dernier. Naturellement, un maçon qui travaille bien aura une bonne réputation dans le monde de l’immobilier. Vous pouvez donc demander conseil à vos amis pour en choisir un. Cependant, il ne faut pas uniquement se fier à la renommée du bouche-à-oreille de ces ouvriers. Vous devez collecter les informations nécessaires qui pourront faciliter votre choix.

Demander les qualifications

Il est important de vérifier que l’artisan dispose de toutes les qualifications indispensables pour exercer le métier. Généralement, les maçons suivent diverses formations. Il peut s’agir d’un CAP maçon, CAP en construction en béton armé du bâtiment ou en construction en ouvrage d’art. Il y a aussi des diplômes professionnels comme les bacs pro en technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros ouvrage, ou des bacs pro en interventions sur le patrimoine bâti. Une fois que ce dernier vous présente les diplômes nécessaires, cela atteste en un premier temps de son savoir-faire théorique.

Demander les références

Les références jouent un grand rôle dans le processus du choix du bon maçon. Il est indispensable de demander à l’ouvrier de vous fournir les coordonnées de ses anciens clients. Si le candidat n’a rien à cacher, il vous donnera ces informations. De cette façon, vous pourrez contacter ses anciens patrons pour faire votre choix. Les références attestent d’un savoir-faire pratique.

Choisir un maçon en ligne

Internet est sans nul doute l’un des meilleurs moyens pour sélectionner votre maçon. Il y a plusieurs entreprises sur le net que vous pouvez joindre. Avant d’opter pour une structure en particulier, renseignez-vous sur leur identité, leur savoir-faire, et leur situation financière. Il est important de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une entreprise fictive afin d’éviter les fraudes.

Se renseigner sur les devis et faire un comparatif

Le choix du bon maçon ou de la bonne entreprise de maçonnerie passe aussi par ces points. Pensez à demander des devis afin d’avoir une idée globale sur les frais qui doivent entrer en compte. N’hésitez pas à énoncer votre montant au maçon ou à l’entreprise. En fonction de cette information, ce dernier vous fera un devis. Faites la même opération chez 3 ou 4 différents maçons environ.

Une fois que les devis sont obtenus, procédez à un comparatif. Cette comparaison facilite le choix du bon maçon, car cela vous permet de voir celui qui correspond le mieux à vos attentes.

Demander à voir les garanties et assurances

En matière de construction, le nombre de risques est considérable. Une fois les travaux terminés, il est possible de vous retrouver devant des dommages ou malfaçons susceptibles d’engendrer des coûts conséquents. Pour vous assurer que le maçon s’occupe des réparations, vous devez avoir la certitude qu’il a souscrit une assurance garantie décennale.

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *