un bel abri de jardin

Comment rénover un abri de jardin ?

Les abris de jardin ne sont pas certes des maisons, mais il est important de les entretenir comme si c’était le cas. Comme l’indique leur nom, ce sont des endroits qui peuvent abriter vos outils, ou servir de refuge pour vos enfants. Il est donc très important de les maintenir en état afin d’assurer non seulement la sécurité de toutes les personnes qui s’en servent, mais surtout pour optimiser l’aspect esthétique. Que faut-il donc prendre en compte pour la rénovation de son abri ?

Se munir de quelques produits de restauration

Avant de passer à la restructuration de votre abri de jardin, il importe d’avoir en votre possession un certain nombre d’éléments. Généralement, les abris sont conçus en bois. Lorsque vous constatez que le cabanon se fragilise, il est indispensable soit de le changer, ou alors de faire appel à un menuisier professionnel. Néanmoins, lorsqu’il n’est question que d’une simple décoloration ou d’une légère dégradation (blanchiment de la surface du bois par exemple), vous devez à tout prix vous munir de quelques produits de finition. Dans le milieu, trois principaux matériaux sont utilisés. Il s’agit de la peinture, la lasure et enfin le vernis.

La peinture

Ce produit ou cette substance est surtout utilisé à but décoratif. C’est donc un aspect purement esthétique qui est mis en exergue. Elle permet d’embellir le support et de lui donner un coup de couleur. Hormis cela, il faut noter que la peinture permet aussi de recouvrir les défauts du bois. En plus d’un aspect esthétique, ce produit revêt un côté pratique.

La lasure

Il s’agit d’un produit d’imprégnation qu’il est possible de retrouver dans les commerces. Elle permet non seulement de restaurer le bois, mais elle lui sert également de protection. En effet, lorsque cette lasure est appliquée sur le support, elle protège ce dernier contre les agressions du milieu extérieur, les insectes rongeurs et les champignons. Elle sert donc d’insecticide et de fongicide.

Par ailleurs, il convient de préciser que ce produit est aussi très utile pour décorer la matière brute. En fonction de vos goûts, vous pouvez obtenir soit une teinte naturelle, soit une variante de couleurs.

La lasure est aussi utilisée dans le processus de traitement du bois. En fonction de la qualité ou de l’état du bois (non traité et dégradé), il est recommandé de se munir d’un saturateur. Ce dernier assure une protection en profondeur dans les fibres du support.

Le vernis

C’est une substance qui se distingue de la peinture par son aspect transparent. En effet, ce dernier est surtout utilisé pour la réalisation des revêtements protecteurs. Il assure la protection du bois contre l’humidité et les variations de température. Son film de protection est efficace et durable. En dehors de cet aspect pratique, il faut reconnaître que le vernis redonne un certain cachet à votre abri de jardin grâce à son aspect brillant.

Se conformer aux techniques de rénovation d’un abri de jardin

Avant d’appliquer l’un ou l’autre des produits de restauration indiqués plus haut, il convient en premier lieu de préparer la surface. Cela permet d’optimiser l’application du produit et ainsi de favoriser la réussite du projet.

En priorité, vous devez donc passer au nettoyage du support. Autrement dit, il est primordial de dégraisser votre revêtement. Cela signifie que vous devez vous munir d’un dépoussiéreur pour enlever les poussières, les déchets et les autres dépôts.

Lorsque ce nettoyage est terminé, il faut maintenant passer au ponçage du bois. C’est une technique qui vous permet d’éliminer les parties saillantes de la surface du bois (tout ce qui rend le bois rude). Pour faire ce travail, vous devez vous munir d’une ponceuse adaptée à vos besoins.

Enfin, il convient de prendre une balayette afin de se débarrasser de toute la poussière accumulée lors du ponçage. Vous êtes libre d’utiliser un chiffon humide pour compléter le nettoyage.

Une fois ce travail terminé, vous pouvez aisément restaurer votre abri en lui insufflant une nouvelle vie grâce aux produits énoncés plus haut.

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.