Poncer un parquet ancien : quel type de ponceuse utiliser ?

Le temps est un facteur qui a raison de tout ce qui existe. Les objets qui sont beaux et neufs aujourd’hui se dégradent forcément avec le temps. Par exemple, les composants d’une maison s’amortissent sous l’effet des pressions et des intempéries. Ces composants ont donc besoin d’une rénovation régulière pour garder leur éclat. Parmi les éléments constitutifs d’une habitation, le parquet se dresse comme un composant des plus sensibles. La rénovation d’un parquet nécessite un procédé particulier. Découvrez ici comment poncer un parquet ancien.

Comment rénover le parquet de sa maison

Le paquet est un revêtement de surface adéquat pour votre domicile. Il est le plus souvent en bois massif, recouvert à la surface d’une couche de peinture à huile ou de vernis de couleur neutre, qui lui donne un aspect éclatant.

Le parquet est la partie de votre maison qui supporte le plus les chocs. On passe dessus chaque jour. Il supporte les meubles et tout ce qui existe dans votre demeure. Il se détériore avec le temps en perdant son éclat des premiers jours de sa pose. Il est donc impératif de rénover votre parquet de temps en temps.

La rénovation d’un parquet passe d’abord par un système de ponçage. Il est conseillé au propriétaire de toujours avoir une ponceuse sous la main. Après cette étape essentielle, le parquet doit être soit ciré ou soit peint à l’huile. Il peut être aussi vitrifié ou teinté en une couleur avec une solution particulière. Cependant, la première étape de ponçage est très particulière et importante.

Les types de ponceuses à utiliser pour rénover efficacement son parquet

Poncer un parquet ancien se fait en plusieurs étapes : le ponçage proprement dit et la finition. Le type de ponçage à utiliser dépend de la surface à couvrir.

Poncer un parquet ancien sur une petite surface

Pour une petite surface, la ponceuse à main ou encore appelée ponceuse à bande est recommandée. Elle est une ponceuse à main dont la partie ponant roule autour d’un anneau comme un tapis roulant. Elle existe aussi en modèle rectangulaire qui abrase les parties du parquet couvertes lors de son actionnement.

Après le ponçage brut, il faut procéder à une finition avec une ponceuse vibrante. Cette dernière se chargera d’enlever les petites particules de bois et de rendre propres les parties déjà poncées du parquet.

Poncer un parquet ancien sur une grande surface

Lorsque la pièce est grande, voire très grande, mais que vous voulez poncer un parquet ancien, il est fastidieux et inutile d’utiliser une ponceuse à main. Dans ce cas, le type de ponceuse la mieux indiquée est la ponceuse à parquet. Elle est accessible en location. Vous pouvez aussi décider d’engager une agence spécialisée pour exécuter à bien le travail. La ponceuse à parquet est une ponceuse motorisée dont l’actionnement sur le parquet est presque identique à la ponceuse à main.

La différence est qu’elle est plus grande. Elle est drainée par un engin, donc est plus facile à l’emploi. Aussi, elle présente l’avantage d’être mobile ; pas besoin de s’abaisser lors de l’utilisation. La finition est ici assurée par la ponceuse à main, de préférence la ponceuse vibrante pour plus d’efficacité.

Le grand inconvénient avec la ponceuse à parquet est qu’elle est inutile pour poncer est les bords et les coins de la pièce. L’usage de la ponceuse à bande intervient dans ce cas même pour les grandes surfaces. Cependant, il ne faut pas oublier le rapport entre le temps gagné et la grande surface couverte en comparaison au prix de la location.

En conclusion, le choix de la ponceuse dépend de la superficie de la pièce. Les ponceuses à main sont propices pour les petites surfaces et les ponceuses à parquet motorisé adéquates pour les surfaces importantes. Quant à la ponceuse vibrante, elle est généralement réservée pour les finitions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *