Curage de canalisation : quelles sont les étapes à suivre pour l’effectuer ?

En tant que propriétaire, le curage de canalisation constitue une étape indispensable pour le maintien de vos réseaux d’évacuation. C’est l’une des opérations de maintenance incontournables à mettre en œuvre pour assurer le confort des personnes utilisant vos locaux. Mais pour le faire, à quoi s’attendre ? Dans cet article, vous découvrez le processus de curage de canalisation professionnel.

Mesurez le bouchon dans la canalisation

C’est tout décidé ! Vous venez de planifier un curage de canalisation. La première chose indispensable est de prendre note de tous les problèmes de plomberie que vous avez remarqués. Vous pouvez consulter un professionnel des travaux d’assainissement pour vous aider dans les observations et la mise œuvre du curage.

Cette étape est très importante dans le processus de curage de canalisation. Même les signes qui peuvent paraître sans aucun lien avec les sabots peuvent laisser des informations importantes sur l’origine des problèmes. Il s’agit par exemple des différents bruits des tuyaux. Une fois que vous avez recours à un plombier, ce dernier peut vous demander tout ce que vous avez pu observer. De même, il inspecte lui-même les canalisations bouchées.

Faites une liste des besoins indispensables au curage de la canalisation

Vous n’avez pas à vous inquiéter pour les besoins. Dans la plupart des cas, c’est le professionnel qui vous fait une estimation avant de commencer le processus de curage. En effet, l’estimation comprendra une liste exhaustive et bien détaillée de tous les besoins en services. Le coût individuel de chacun sera également inclus. Toutefois, le plombier peut vous notifier les services susceptibles de changer au cas où le problème serait plus compliqué.

Examinez l’intérieur de la canalisation

Comme vous êtes informé des travaux que votre plombier effectuera, il aura la responsabilité d’inspecter de plus près les canalisations à curer. Lorsqu’il constate que l’obstruction n’est pas loin de l’ouverture du tuyau de canalisation, il peut décider de faire une examination visuelle plus proche.

Par contre, si le sabot de vos tuyaux est profond et bien développé, votre plombier aura nécessairement besoin d’une caméra de plomberie. Cette dernière lui permettra d’identifier la taille et le contenu du sabot. Si votre plombier procède ainsi, sachez qu’il utilise la meilleure méthode de curage de canalisation possible.

Passez au curage de la canalisation

Une fois que les outils de travail sont déterminés, le processus de curage peut commencer. Vous pouvez enlever les sabots simples à la main. Vous êtes libre d’utiliser un serpent de drainage. C’est un câble extensible capable d’accéder aux obstructions hors de vue. En fonction de la composition du sabot, le professionnel accroche le sabot et le retire. Il peut également choisir de le casser ou de l’enlever de la canalisation.

Cependant, il peut arriver que le sabot soit difficile à enlever. Dans ce cas, votre plombier peut recourir à un outil hydrojet à la place. Comme son nom l’indique, c’est un outil qui utilise de l’eau sous pression afin d’éliminer les obstructions et les éventuelles accumulations. Si vous disposez de beaucoup d’accumulation de minéraux dans vos tuyaux, il peut exiger un jet d’eau, même si l’accumulation n’entraîne pas une obstruction.

Inspectez l’état de la canalisation

Après toutes ces opérations initiales, votre plombier doit s’assurer de la portée positive du travail effectué. Pour cela, il utilisera à nouveau un outil vidéo pour examiner l’état de la canalisation. Son objectif est de vérifier si le problème de sabot est totalement résolu. S’il constate encore des accumulations visibles, le même processus de curage sera répété jusqu’à ce que le problème d’obstruction disparaisse complètement.

Pour finir, vous devez adopter les bonnes habitudes pour un entretien correct de vos canalisations. Votre plombier peut vous aider pour les conseils nécessaires à la restauration de vos tuyaux. Quel que soit le niveau du problème, prévoyez toujours un curage de canalisation professionnel.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *