Quels sont les différents types de viande ?

La viande est présente dans presque tous les régimes alimentaires. Riche en protéines et en fer, elle est importante pour le bon fonctionnement de l’organisme. On distingue plusieurs variétés de viande comme la viande rouge, la viande blanche et la viande noire. Chacune de ses catégories diffère par rapport au taux de myoglobine et leurs apports nutritionnels. Voici un zoom sur les différents types de viande.

Les viandes rouges

Quand on parle de viande rouge, l’on pense automatiquement au bœuf. La viande rouge doit sa couleur rouge à la forte concentration de myoglobine qu’elle renferme. Cependant, la couleur change pendant la cuisson par altération de la globine. Elle est riche en protéines, minérales (fer, sélénium et zinc), en vitamine B (B3 et B12) et en glucides. La viande rouge n’a pas bonne réputation. En effet, les professionnels de la santé recommandent une consommation réduite de la viande rouge. Certains interdisent même la consommation aux personnes âgées.

Selon les études scientifiques, la consommation excessive de la viande rouge accroît la probabilité d’avoir le cancer du côlon, les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’obésité. Pour consommer la viande rouge, il est conseillé de bien choisir l’huile à utiliser pour la cuisson. Pour les barbecues, optez pour la cuisson en verticale afin d’éviter le gras sur le charbon qui libère ainsi des substances toxiques.

Liste des viandes rouges

La catégorisation des viandes rouges dévoile les animaux dont les muscles renferment un taux élevé de myoglobine. Comme espèces, on distingue : le bœuf, le taureau, la chèvre, le cheval, l’agneau et le mouton. Contrairement à ce que plusieurs pensent, l’agneau n’est pas une viande blanche, la couleur de sa viande et de ses muscles révèle une forte concentration de myoglobine.

Les viandes blanches

À l’inverse de la viande rouge, la viande blanche contient très peu de myoglobine. Ce qui justifie sa couleur rose pâle, parfois blanche. Elle est fortement recommandée pour une alimentation saine et fait partie des régimes minceur élaborés par les diététiciens et nutritionnistes. En effet, sa composition en matières grasses est très faible comparée à la viande rouge. La viande blanche est riche en lipides insaturés, minéraux comme le zinc, le fer et le cuivre. Sa composition en protéines varie selon l’espèce. La consommation de viande blanche réduit les risques d’obésité et de maladies cardiovasculaires. De plus, elle renferme une quantité importante de phosphore qui participe à la croissance et à l’entretien des os et des dents.

Liste des viandes blanches

La viande blanche contient plus de fibres musculaires blanches que les autres viandes. En principe, la viande blanche provient des volailles comme le poulet, l’oie, le canard, la caille et la dinde. Mais, elle provient également du lapin, du veau de lait et du porc.

Les viandes noires

Encore appelée viande de gibier, la viande noire est méconnue de nombreuses personnes. En effet, la viande noire possède un taux de myoglobine plus élevé que celle de la viande rouge. Elle se distingue de la viande rouge par une quantité de fer élevée. En général, la viande noire est pauvre en matières grasses et riche en protéines, vitamines et minéraux. De ce fait, il est sans danger pour la santé et peut remplacer la viande rouge dans les régimes alimentaires. Il est préconisé d’acheter la viande issue des élevages de gibier. En effet, ils sont plus respectueux des réglementations et lois en vigueur. Pour la cuisine, la préparation de viande de gibier est plus rapide que celle des autres viandes.

Liste des viandes noires

La viande noire provient des animaux sauvages. Ces animaux sont plus énergiques, ce qui justifie le fort taux de myoglobine. Il s’agit du lièvre, du sanglier, du chevreuil, du cerf, du Faisan et de la volaille sauvage.

Auteur de l’article : Mathys Mathon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *