Construction de toiture arrondie : votre expert vous dit tout !

Il y a des années de cela, les toitures des logements étaient toutes en pente. L’architecture ayant connu des mutations, d’autres formes de toitures sont apparues sur le marché avec l’objectif d’optimiser l’esthétique des habitations. Une d’entre elles est la toiture arrondie. Que faut-il savoir au sujet de la construction de toiture arrondie ? Lisez plutôt !

Quels sont les éléments qui constituent une toiture arrondie ?

Pour commencer, une toiture arrondie nécessite une charpente dont elle se sert comme support. Cette charpente peut être en béton, en métal ou en bois massif selon vos choix.

Le second élément d’une toiture se trouve être le toit lui-même. Les matériaux tels que les tuiles, la tôle ou encore l’acier peuvent être utilisés. De ce fait, il vous est possible de jeter votre dévolu sur le matériau qui répond à vos besoins. Il va falloir, bien sûr, au préalable consulter un couvreur qui a connaissance du matériau convenant le plus au climat de la région ainsi qu’au modèle.

N’oubliez pas les installations relatives à l’isolation du logement. En réalité, l’isolation phonique et l’isolation thermique assurent le confort interne d’un immeuble. Vous avez la possibilité de choisir un écran sous-toiture, une ventilation ou une couche isolante pour le renforcement de l’isolation phonique et thermique de votre intérieur.

En ce qui concerne le système d’évacuation d’eau, une toiture arrondie n’a pas besoin d’une installation de zinguerie de grande complexité. L’écoulement de l’eau de pluie se fait aisément.

Pour l’installation d’une toiture arrondie, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.

Quelles sont les différentes formes de toiture arrondie ?

La toiture arrondie existe sous plusieurs formes :

  • le dôme : il s’agit de la plus classique des formes de toiture arrondie. C’est, en général, une voûte sphérique maçonnée. Vous avez le dôme à pans divisé en quartiers et le dôme en bulbe.
  • la tourelle ou la flèche : de forme conique, elle est pointue à son sommet. Cette forme de toiture arrondie surmonte un immeuble de forme cylindrique, une tour en général.
  • la simple courbure : elle possède deux pans qui se retiennent dans une courbe. La simple courbure est décalée ou au milieu du toit et est plus ou moins aiguë.
  • la simple courbe à casquette : il s’agit d’une toiture arrondie qui déborde plus amplement sur un côté de la maison et forme une terrasse couverte.
  • la toiture arrondie à un pan : c’est une toiture monopente avec un versant unique plus ou moins courbe.
  • la double courbe : composée d’un seul pan, elle forme une sorte de S qui peut être inversé ou non.
  • la toiture à avancée courbe : sa structure peut être arrondie ou en pente.

Quels avantages offre une toiture arrondie ?

La toiture arrondie se trouve être élégante, originale et esthétique. Toutes ces caractéristiques donnent à votre logement un magnifique aspect contemporain.

Pour ce qui est de sa performance et de son efficacité, cette toiture ne présente pas le moindre risque d’infiltration d’eau ou de fuite grâce à la forme arrondie qui est la sienne. De ce fait, l’isolation de l’intérieur du logement est assurée tant que le toit a une bonne étanchéité.

En optant pour cette forme de toiture, vous n’aurez aucun problème d’isolation thermique. Il vous sera aussi possible de faire des économies d’énergie.

Par ailleurs, la toiture arrondie vous offre la possibilité de procéder à l’optimisation des combles afin d’avoir plus d’espace chez vous. La charpente, en l’espèce, ne prend pas suffisamment d’espace comparée à la toiture en pente. Vous pouvez ainsi avoir une sublime toiture arrondie de bonne performance à un coût intéressant si vous sollicitez les services d’un bon couvreur.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *