Quelles sont les étapes à suivre pour remettre l’électricité aux normes ?

Quelles sont les étapes à suivre pour remettre l’électricité aux normes ?

Après des années d’utilisation, une installation électrique peut devenir défectueuse et présenter quelques risques. Cela peut aller des simples pannes de courant à la mise en danger des habitants du logement. C’est donc la preuve qu’une installation électrique qui fonctionne n’est pas toujours sans danger. Pour remédier à cette insécurité, il est important de procéder à une remise aux normes électriques. Voici les étapes par lesquelles vous devez prendre pour réussir votre remise aux normes électrique.

Étape 1 : la maîtrise de la norme électrique NF C 15-100

La norme électrique NF C 15-100 est celle qui s’applique aux installations électriques domestiques en France. Elle régit les différentes règles de conception et de mise en place des installations domestiques. Pour garantir une sécurité continue des citoyens Français, cette norme électrique est régulièrement mise à jour.

Avant de faire votre mise aux normes, cherchez alors à vous informer sur la dernière mise à jour de la norme. Actuellement, la version la plus récente de la norme électrique NFC 15-100 est obligatoire pour :

  • toutes les habitations neuves ;
  • tous les logements qui font l’objet d’une rénovation électrique de taille ;
  • tout agrandissement d’une pièce du logement non raccordé à l’électricité.

Pour en savoir plus sur la norme électrique NF C 15-100, vous pouvez contacter un électricien.

Étape 2 : la détermination de votre projet de rénovation

Vous devez ensuite faire un point général sur l’état de fonctionnement de votre matériel électrique domestique.

L’alimentation générale et les circuits de mise en terre

Si vous disposez d’une alimentation triphasée non justifiée, vous devez songer à souscrire à un abonnement monophasé. Il est plus adapté et moins cher. Vous devez également vérifier le branchement de votre tableau électrique et la section du câble d’alimentation.

Votre installation doit aussi disposer d’un disjoncteur d’abonné relié au compteur électrique. Pour finir, veillez à un raccordement à la terre pour sécuriser toute l’installation électrique.

Le tableau électrique et ses équipements de base

Avec le temps, les vieux tableaux présentent un risque élevé d’électrisation. C’est le cas des coffrets dotés de porte-fusibles à broches. Si vous remarquez qu’un tableau ne répond plus aux exigences de sécurité, n’hésitez pas à le changer.

Dans une optique de mise aux normes complète, vous devez installer un coffret de communication et des prises RJ45. La norme NFC 15-100 indique aussi la hauteur du tableau électrique et sa position que vous devez respecter.

Les appareillages du tableau électrique

La mise aux normes doit également prendre par une vérification des équipements tels que :

  • les interrupteurs différentiels A et AC qui sont positionnés en tête de rangée du tableau. Ils permettent de garantir la protection des personnes ;
  • les disjoncteurs divisionnaires pour garantir la protection des biens ;
  • le parafoudre qui est important selon votre emplacement géographique.

Le câblage du tableau électrique et le schéma général

La vérification des câbles du tableau électrique est également nécessaire. Vous devez à cet effet adapter la section des câbles à la puissance de chaque circuit.

À titre d’exemple, un câblage de 2.5 m² est ce qu’il faut pour des prises électriques standards de 16 A. La norme en vigueur fixe par ailleurs quelques règles sur le nombre et l’intensité des circuits électriques.

Étape 3 : l’application des normes électriques dans toutes les pièces

Selon la norme électrique NF C 15-100, un minimum d’appareillage électrique est requis par type de pièce. Par exemple, pour un salon de dimension inférieur à 28 m², vous devez prévoir au moins :

  • 1 interrupteur ;
  • 2 prises multimédias RJ45 juxtaposées ;
  • 5 prises de courant ;
  • 1 point lumineux central doté de DCL.

Il s’agit bien entendu des exigences minimales. Vous avez donc la possibilité de faire des ajouts en tenant compte de vos besoins.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.