largeot de travail

Couvreur : quelle matière choisir pour votre largeot de travail ?

Le largeot de travail est un vêtement professionnel qui a été conçu par Adolphe Lafont, le fabricant français spécialiste du vêtement de travail. C’est un pantalon qui est porté par différents professionnels tels que les charpentiers, couvreurs, menuisiers et ébénistes. Pour en savoir un peu plus, poursuivez votre lecture.

Les divers tissus pour confectionner un largeot

Le largeot de travail peut être confectionné avec divers tissu et matières comme le velours ou le moleskine. Le choix du bon tissu garantira confort et fonctionnalité.

Le largeot velours

Le pantalon largeot en velours est adapté pour la saison hivernale. En effet, ce tissu est un parfait isolant thermique et fournit une protection optimale contre les basses températures. Un largeot en velours est particulièrement apprécié pour son extrême résistance en plus de son aspect velouté. Vous n’aurez aucune difficulté à effectuer vos tâches, car un largeot en velours procure une plus grande liberté de mouvement.

Le largeot moleskine

Contrairement au largeot en velours, un modèle en moleskine est porté durant la saison estivale. Cette matière absorbe très bien l’humidité et sèche rapidement. Il est donc recommandé pour les personnes qui transpirent beaucoup et lors des fortes chaleurs. Ce type de vêtement professionnel est généralement sanforisé pour q’il ne se rétrécisse pas facilement, notamment après un lavage.

Les particularités d’un largeot pour couvreur

Le pantalon largeot traditionnel

Avec le temps, la gamme des pantalons largeot s’est largement développée. De prime abord, ils sont similaires aux anciens modèles, mais ils comportent des différences. En effet, au niveau de la forme, les pantalons largeot demi-ballon sont plus réduits sur les modèles et resserrés aux chevilles. Le largeot droit et le largeot patte d’éléphant sont plus larges au bas des jambes afin de pallier les infiltrations de copeaux et de poussières.

Le pantalon largeot de dernière génération

Le pantalon largeot de nouvelle génération se caractérise par de nouvelles coupes et des textiles plus élaborés tels que le Sergé chevron 290 g. Il procure plus de confort durant l’été et le pantalon peut être maintenu à l’aide de bretelles.

A chaque métier un largeot spécifique

Dans certains pays comme la France, il existe des codes couleurs pour chaque profession. Le pantalon largeot en fait aussi partie. Ainsi les pantalons largeot de couleur :

  • noir sont destinés aux charpentiers et couvreurs

  • marron sont dédiés aux menuisiers et ébénistes

  • écru sont réservés aux tailleurs de pierre et sculpteurs

Mais actuellement, cette réglementation est quelque peu obsolète et les pantalons largeot sont pour la plupart de couleur noire et s’adaptent à tous les métiers de l’artisanat.

Les autres équipements complémentaires

En plus du largeot de travail, un artisan couvreur doit également posséder les équipements de protection adéquats. On peut citer :

  • les gants pour une protection optimale des mains contre le coupures
  • le casque pour protéger la tête

les chaussures de sécurité pour pallier les chocs dus aux perforations, écrasement ou glissades lors du nettoyage de toiture par exemple

  • les coquilles ou bouchons d’oreilles ou un casque anti-bruit dans les environnements bruyants
  • les lunettes et masques pour se prémunir contre les diverses projectiles et la poussière
  • les gilets de haute visibilité dans les zones de circulation importante
  • le harnais de sécurité doté d’un système d’arrêt de chute pour les travaux en hauteur

Pour choisir les bons équipements il faudra tenir compte de certains critères comme le niveau de protection, la résistance, l’efficacité, le confort d’utilisation. Sachez que chaque équipement doit être respectueux des normes et réglementations en vigueur.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.