Pose de placo : quel budget au m2 ?

Le placoplâtre est un matériau de construction qui est utilisé pour concevoir des cloisons ou pour optimiser l’isolation d’une habitation. Ce matériau se présente souvent sous forme de plaques rectangulaires. Le placo est économique, écologique et facile à utiliser. Quel budget prévoir pour la pose de placo au m2 ?

Quels sont les différents types de placo et leur prix au m2 hors pose ?

Composé de plâtre, on distingue plusieurs types de plaques de placoplâtre aux propriétés variées.

  • Placo BA13 (bords Amincis d’épaisseurs de 13 mm)

Ce placoplâtre est le plus prisé à cause de sa diversification et de son coût peu élevé. C’est un modèle type destiné aux pièces sèches des logements. Pour sa mise en place, vous pouvez consulter un spécialiste de la rénovation. Ce placo ne dispose pas de caractéristique technique spécifique et s’adapte sur une couche d’isolant phonique et thermique. Vous pouvez avoir le placo BA13 à 3 € au m2 en entrée de gamme et 8 € au m2 en haut de gamme.

  • Placo phonique

Ce placo est utilisé pour optimiser l’isolation acoustique des habitations. Il permet de réduire significativement le bruit entre les pièces (pose de cloison) ou entre deux étages (pose de faux plafond). Ce placo est constitué d’un isolant phonique très performant. Ce qui lui permet de réduire au moins de 50 % le bruit d’une pièce à l’autre. Ce matériau vous reviendra à 8 € au m2 en entrée de gamme et à 12 € en haut de gamme.

  • Placo hydrofuge

Le placo hydrofuge est élaboré pour tenir à l’humidité. Son installation empêche la croissance de moisissure et les ennuis de condensation dans les pièces mal ventilées. C’est donc le matériau parfait pour les pièces d’eau telles que la cuisine, la salle de bain ou la buanderie. Le placo hydrofuge vous coûtera 5 € au m2 en entrée de gamme et 8 € au m2 en haut de gamme.

  • Placo haute dureté

Le placo haute dureté est un placoplâtre renforcé qu’on pose généralement dans les pièces sujettes à recevoir des impacts. Ces parois sont élaborées pour résister à de lourdes charges jusqu’à 60 kg par point de fixation. Le placo haute dureté vous reviendra à 10 € le m2 en entrée de gamme et 15 € le m2 en haut de gamme.

  • Placo ignifugé

Le placo ignifugé s’adapte plus aux pièces susceptibles d’être exposées à de grandes chaleurs ou aux flammes. On le dispose donc généralement dans les pièces où se trouve des chaudières ou des poêles à bois. Il limite et freine la propagation des flammes dans la pièce. Le prix entré de gamme du placo ignifugé au m2 est de 8 €, mais en haut de gamme, vous devrez compter 12 € le m2.

Placo isolant intégré

Le placoplâtre isolant intégré est composé non seulement de plâtre, mais aussi d’une couche d’isolant. Il existe sous différentes formes, certaines permettent de d’atténuer la chaleur ou la fraîcheur et d’autres permettent de réduire le bruit. Vous pouvez acquérir ce matériau à 15 € au m2 en entrée de gamme et à 20 € au m2 en haut de gamme.

  • Placo cintrable

Ce placo est un matériau technique bien caractéristique qui permet d’élaborer des cloisons arrondies. Il est généralement utilisé pour séparer les pièces de manière originale. De plus, il n’est pas très coûteux. En entrée de gamme, vous pouvez l’avoir à 6 € au m2 et en haut de gamme à 10 € au m2.

  • Placo pliant

Ce matériau permet de faciliter les travaux d’aménagement intérieur tel que l’isolation des combles. Pas très encombrant, il est assez pratique. Le placo pliant coûte 5 € au m2 en entrée de gamme et 8 € en haut de gamme.

Prix de la pose du placo au m2

Le prix de la main-d’œuvre d’un plaquiste au m2 se situe entre 15 et 30 €. Ce tarif n’intègre pas les fournitures. Vous devez compter au moins 18 à 50 € le m2 pour l’ensemble des travaux basiques. Par ailleurs le prix de la pose du placo au m2 peut également varier selon les travaux réalisés.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.