A quoi reconnait-on un artisan couvreur certifié ?

Vous avez décidé de refaire votre toiture ou vous vous demandez comment choisir une personne qualifiée qui saura répondre à vos attentes ? Vous faites bien car, en plus d’être un investissement financier non négligeable, la pose de toiture constitue un chantier critique qui nécessite d’être dirigé par un professionnel afin d’éviter des problèmes de fuite ou d’isolation à l’origine de dépenses supplémentaires. Nous vous présenterons donc quelques astuces pour reconnaître un artisan couvreur certifié.

Demandez-lui une certification

Comme l’indique son nom, l’artisan couvreur certifié est titulaire d’une certification. Pour vous assurer que vous avez bel et bien affaire à un professionnel certifié, vous pouvez lui demander sa certification. En voici quelques-unes.

Le certificat de qualification professionnelle

C’est un diplôme qui atteste des capacités professionnelles du couvreur. Il est délivré par un organisme de qualification. C’est donc un indicateur assez fiable sur lequel vous pouvez vous appuyer pour trouver un spécialiste doté d’un savoir-faire irréprochable. Le certificat de qualification professionnelle témoigne aussi bien de la formation que de la validité des expériences acquises par le couvreur. Il est généralement fourni par des institutions telles que le Qualitec, Le Certibat ou le Qualibat.

Le certificat d’identité professionnelle

Le certificat d’identité professionnelle (CIP) est une carte d’identité à part entière qui contient les informations relatives aux compétences du couvreur ainsi que les moyens, techniques comme humains, dont il dispose pour mener à bien les travaux qui lui sont confiés. Le CIP est délivré par la CAPEB et constitue un véritable curriculum vitae sur lequel peut se baser le client pour se faire une opinion de l’entreprise.

Le BP Couvreur

Ce diplôme prouve que l’individu est capable de réaliser toute activité de restauration ou de pose d’élément de couverture de toit suivant les réglementations sécuritaires, environnementales, esthétiques et normatives des bâtiments.

Autres qualificatifs

Le CAP couvreur, le CAP étancheur bâtiment et des travaux publics, le MC Zinguerie sont autant de qualificatifs témoignant du professionnalisme d’un couvreur.

Les enregistrements du couvreur

Vérifiez que le couvreur est bel et bien enregistré à la Régie du bâtiment. Ceci conforte plus sur la maîtrise des normes de sécurité à respecter et de la gestion de projet par le couvreur.

A-t-il une garantie décennale ?

Un couvreur professionnel doit être en mesure d’offrir à ses clients une garantie décennale. C’est une responsabilité qu’endosse le constructeur vis-à-vis des maîtres d’ouvrage. Et celle-ci couvre certains désagréments pouvant affecter l’ouvrage dans sa solidité (fissure, défaut d’étanchéité…) pendant une durée de 10 ans à partir de la réception des travaux. N’hésitez pas à lui demander les précautions qu’il prendra en ce qui concerne les biens entourant votre habitation

Un devis raisonnable et de qualité

Après avoir contrôlé les points ci-dessus cités, demandez un devis à chacun des couvreurs que vous aurez sélectionnés. L’artisan couvreur certifié saura produire un devis clair, concis, bien détaillé et gratuit. A ce stade, vous aurez un aperçu de la qualité du service ainsi que des produits et services offerts. En général, vous devriez y retrouver des bardeaux, une membrane imperméable, une protection d’avant-toit nécessaire à la réalisation d’un système de toiture efficace.

Faites également attention aux tarifs par m2 et aux tarifs horaires. Des tarifs trop bas sont souvent signe d’une réalisation qui sera défectueuse et biaisée.

Des réponses adéquates à vos préoccupations

Posez-lui toutes les questions (de toiture, tuile, zinguerie, charpente…) se rapportant aux travaux qu’il est appelé à effectuer chez vous. Un spécialiste sera à même de vous apporter des réponses claires et justes. Celui qui les esquivera ou qui vous trouvera trop curieux ou agaçant ne peut être digne de confiance.

Son site internet

A notre ère, Internet est l’un des meilleurs moyens de recherche d’informations et de mise à disposition de multiples services. Un bon couvreur devrait posséder un site Internet. Vous pourrez alors procéder à une vérification des avis et recommandations qu’il aurait reçues de Google Business, Facebook, OPC. Vous aurez également accès aux avis des anciens clients ainsi qu’aux différents retours qu’ils ont fait à l’artisan suite à leur collaboration. Une prédominance de commentaires positifs représente un gage de qualité qui vous rassurera sur le professionnalisme du couvreur.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *