Isolation par soufflage : en quoi cela consiste-t-il ?

L’entretien de la toiture d’une maison peut se faire de différentes manières. Les méthodes à appliquer ont chacune leurs points positifs. La plus en vogue actuellement est la méthode de l’isolation par soufflage. Elle propose des avantages très importants à ceux qui en font usage. Êtes-vous intéressé ? Découvrez donc tout sur cette technique de plus en plus utilisée.

Généralités sur l’isolation par soufflage

L’isolation par soufflage a pour but de maintenir les combles en bon état. En effet, elle est adaptée pour la récupération des toits endommagés. Il est évident que son application ne concerne pas ceux qui sont aménageables. Les résultats obtenus lors de la pratique de cette technique sont excellents. Elle est non seulement efficace, mais aussi rapide. Il faut juste quelques heures pour que les effets du soufflage toiture se matérialisent.

La technique de l’isolation par soufflage est appropriée à presque toutes les toitures. Comme mentionné ci-dessus, les toits qui sont encore aménageables ne sont pas concernés. Il faut préciser qu’un essai sur ce type de toit n’aura aucune spécificité isolante. Il est donc primordial que le comble ne soit pas aménageable. Dans le cas contraire, l’isolation ornera le sol de la chambre.

Comment se déroule l’isolation par soufflage ?

Isoler le toit par soufflage consiste en l’utilisation d’un souffleur. La machine permet d’envoyer des produits isolants dans tous les coins du toit. Les produits utilisés dans le cadre de l’isolation sont de trois types. Chacun d’eux a ses propres caractéristiques donc une utilisation spécifique. Pour mieux appréhender leur usage, il vous faut le détail de chacun d’eux.

Le liège naturel en granulés

Ce produit est un isolant respectueux de l’environnement. Ses points forts sont l’isolation phonique et thermique. Son utilisation est recommandée pour les zones à forte humidité. Cette appréciation est due au fait qu’il est capable d’absorber le surplus de fraîcheur.

Toutefois, il possède deux inconvénients majeurs. Son coût d’acquisition est assez élevé. Il n’est donc pas à la portée des personnes à revenus moyens ou faibles. Aussi, il ne fournit aucune résistance contre les incendies. C’est ce qui explique que le liège naturel n’est pas fréquemment utilisé.

Les flocons de laine

Le recours aux laines minérales est assez courant pour faire de l’isolation. Il existe deux différentes matières de laine à savoir : la laine de roche et la laine de verre. La laine de verre est issue du traitement du verre. Elle est la résultante du recyclage de cette matière cristalline.

Quant à la laine de roche, elle est dérivée de la roche volcanique appelée basalte. Elle est résistante et surtout marche bien pour l’isolation par soufflage. Elle est la plus utilisée des deux matériaux. En effet, elle résiste bien au feu en plus de ses qualités phoniques et thermiques. Il faut dire qu’elle fournit un plus en matière de sécurité.

Les flocons d’ouate de cellulose

Le matériau dénommé ouate de cellulose est fabriqué à base de papier recyclé. Sa principale force est qu’elle assure très bien l’isolation thermique. Outre cette qualité, elle oppose une véritable résistance aux moisissures et aux rongeurs. Il faut ajouter qu’elle favorise l’insonorisation de la pièce traitée. Par ailleurs, son prix d’achat relativement bas est aussi un grand avantage.

Quelles sont les conséquences de l’isolation par soufflage ?

La méthode de l’isolation par soufflage possède des avantages, mais aussi des inconvénients.

Avantages

Sa mise en place est rapide et peu coûteuse. Vous dépenserez donc moins pour obtenir un rendu qui durera près d’une vingtaine d’années. Le financement d’un tel projet peut provenir d’aides ou de subventions destinées à ce type de travaux.

Inconvénients

L’isolation par soufflage vous oblige à faire appel à un expert. Vous ne pourrez le faire par vous-même. Elle n’est également pas adéquate pour toutes les toitures.

En somme, l’isolation par soufflage est une très bonne alternative pour les toitures. Même si elle présente quelques défauts, elle reste incontournable en matière de rénovation de toiture.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *