Les avantages du repoussage sur métaux

Dans les domaines de la métallurgie et de l’orfèvrerie, le repoussage constitue une technique de déformation d’un métal, pour lui donner une forme définie. Ce processus rend possible la production de plusieurs pièces métalliques ayant le même niveau de qualité ; et permet de repérer les imperfections de chaque pièce, en vue d’y apporter des modifications.

En quoi consiste le repoussage ?

Le processus consiste à déformer peu à peu le métal, au moyen d’une molette. Le but est de lui faire épouser la forme d’un mandrin. Idéalement recommandée pour les pièces métalliques de petites ou de moyennes séries, cette technique peut parfaitement se substituer à celle de l’emboutissage. En effet, elle offre le même niveau de qualité que cette dernière, mais à prix réduit, ce qui en fait une excellente alternative.

La majorité des métaux peuvent faire l’objet d’un repoussage, mais les matériaux les plus utilisés pour ce procédé sont l’inox, le zinc, l’aluminium, le cuivre et l’acier.

Les différentes techniques de repoussage

Il existe principalement deux techniques de repoussage : le repoussage manuel et le repoussage sur tour automatique. La première consiste à exercer une pression, à l’aide d’un outil, sur le matériau à repousser placé sur une tour manuelle. Elle est plus adaptée aux pièces de petites séries, ou aux prototypes. La seconde convient mieux aux produits de grandes séries.

Le repoussage manuel

Pour cette technique, la force exercée manuellement peut être décuplée, grâce à l’utilisation d’un bras de levier. Elle peut être comparée au métier de potier. Tout comme la ferronnerie d’art, le repoussage manuel permet d’obtenir des objets décoratifs.

Malgré l’existence de l’autre procédé de repoussage, ou de la technique de l’emboutissage, le repoussage manuel a su conserver sa place dans l’industrie. Cela est principalement dû à la mise en place de nouvelles méthodes permettant d’usiner par repoussage manuel des tôles en aluminium et en acier relativement épaisses.

Le repoussage sur tour automatique

Le repoussage automatique est un processus novateur. Il permet un repoussage à chaud, à très haute température, pour le formage des tôles épaisses, tout en contrôlant la microstructure du matériau à repousser. Cela, grâce à la possibilité de chauffer sélectivement et uniformément le métal. L’avantage principal réside dans le fait que la chaleur n’est appliquée que là où elle est nécessaire, ce qui favorise la fabrication de pièces exemptes de défauts.

Les raisons de privilégier le repoussage

Vous l’aurez compris, le repoussage est une technique qui présente de nombreux avantages. Pour vous donner un meilleur aperçu de ses nombreux atouts, voici une liste non exhaustive de ses principales utilités.

Rentabilité et modulabilité

Le repoussage automatique est parfaitement rentable et modulable. En effet, se prêtant à l’automation, elle s’adapte à tous les matériaux en métal, ainsi qu’à toutes les dimensions voulues. Pour cela, il suffit d’apporter quelques modifications dans les paramètres. Cette caractéristique lui assure une bonne rentabilité, car elle lui permet d’agrandir son champ d’utilisation.

Rapidité dans la mise en œuvre

Le repoussage offre un avantage non négligeable dans le cas des fabrications des prototypes. Il s’agit de la rapidité de production. Ainsi, cette technique permet un gain de temps important, par rapport aux autres procédés.

Absence de perte de matériaux

Le repoussage évite le gaspillage des métaux et vous permet de réaliser des économies. En d’autres termes, il propose une utilisation nette des matériaux, sans aucun déchet. De surcroît, les délais d’exécution sont plus courts.

Des professionnels du repoussage sur métaux

Il est possible de rencontrer des experts du repoussage sur métaux. Ces professionnels vous proposent des prestations de qualité à des tarifs raisonnables. Prenez donc contact avec l’un d’eux. Une équipe de spécialistes se fera une joie de répondre à vos questions ; et vous enverra un devis détaillé dans les plus brefs délais, si vous le désirez.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *