Peinture et mélange de couleurs : les techniques de bases pour les nuls

La peinture, quelle qu’elle soit, est une alchimie entre la couleur et le graphisme. Pour réaliser de magnifiques tableaux, il est conseillé de comprendre, de maîtriser et d’apprendre la peinture acrylique. Voici un cours de peinture vous permettant d’avoir les connaissances de bases concernant le mélange de couleurs.

Mélange de peinture : pourquoi faire ?

La plupart des personnes trouvent les couleurs qu’elles souhaitent et qu’elles ont besoin chez leur fournisseur en beaux-arts. Ainsi, elles n’ont plus qu’à faire des mélanges. Cependant, composer ses couleurs soi-même apporte de nombreux avantages. En effet :

  • Le mélange de peinture peut vous permettre de comprendre les harmonies et les associations entre les teintes ;
  • Cela permet également de ne pas dépenser votre budget dans différents tubes de teintes ;
  • Le mélange de peinture permet de faire un gain de place dans votre lieu de travail ;
  • Le mélange de peinture permet de faire des économies, car les peintures sont moins chères ;
  • Cela peut vous donner l’opportunité de concevoir une teinte précise qui correspond à vos attentes.

Pour arriver à faire des mélanges et pour comprendre les nuances, il est recommandé d’utiliser un cercle chromatique, notamment celui de Johannes Itten.

Comment mélanger les couleurs primaires ?

En principe, les couleurs primaires sont les bases du mélange en peinture. En effet, elles sont généralement constituées de 3 nuances, notamment :

  • Le rouge primaire ou « magenta » ;
  • Le bleu primaire ou « cyan » ;
  • Le jaune primaire.

Ainsi, vous pouvez obtenir toutes les autres couleurs à partir de ces bases. Bien évidemment, il en faut plus pour composer une palette variée et riche. D’ailleurs, tous les peintres ont leurs préférences et leurs propres méthodes de composition. Quoi qu’il en soit, si vous savez utiliser ces 3 couleurs en plus du blanc et du noir, vous pouvez obtenir presque tout.

Les mélanges basiques

Quelles couleurs pouvez-vous obtenir en mélangeant les couleurs primaires ?

Le rouge mélangé au jaune

Le rouge mélangé au jaune peut donner l’orange, la couleur chaude par excellence . Chez de nombreux impressionnistes, ces teintes vives et lumineuses représentent l’ensoleillement.

Le rouge mélangé au bleu

Il s’agit d’une couleur chaude mélangée à une couleur froide. Ainsi, le résultat peut donner du violet. Ces teintes peuvent vous servir à la création de teintes d’ombres naturelles.

Le jaune mélangé au bleu

Pour créer le vert, vous avez besoin du jaune et du bleu. Ce mélange est souvent utilisé pour peindre un paysage.

Le violet, le vert et l’orange, obtenus à partir des mélanges de couleurs primaires sont également appelées « couleurs secondaires ».

Comment faire un mélange de couleurs plus subtiles ?

Des mélanges créés via les couleurs secondaires

Le vert mélangé à l’ orange peut donner du marron, une couleur très utile. En effet, celle-ci est souvent utilisée quand vous peinez la nature ou un arbre par exemple.

De son côté, le vert mélangé au violet peut donner une teinte verte qui est moins vive. Cela est dû au fait que le violet résulte de la couleur rouge et bleu. Ainsi, vous pouvez obtenir une teinte plus subtile.

En mélangeant le violet avec l’orange, vous obtiendrez un rouge sombre. Bien évidemment, plus vous ajoutez plus d’orange, plus vous aurez une teinte rouge et vive.

Vous avez peut être remarqué qu’on n’a pas utilisé du noir dans ces mélanges. Mais, cela ne vous empêche pas d’avoir des teintes sombres qui peuvent remplacer cette couleur.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.