ponçage_moulure_bois

Tuto : comment poncer des moulures en bois ?

Différentes raisons peuvent vous pousser à procéder au ponçage de moulure en bois : enlèvement de l’ancienne peinture, recherche d’une surface lisse ou mise en valeur de la moulure. Avant de vous lancer dans les travaux, découvrez grâce à cet article le guide pour poncer des moulures en bois.

Identifier la finition sur la moulure en bois

Avant de procéder au ponçage d’une moulure en bois, la première chose à faire est de déterminer la finition ayant été appliquée sur celle-ci. Certaines finitions ne peuvent pas être poncées. En principe, il suffit d’observer la boiserie pour identifier le type de finition utilisé. Si cela n’est pas efficace, vous pouvez toujours vous servir d’autres méthodes qui nécessitent l’usage de produits chimiques.

Déterminer le type de bois pour la fabrication de la moulure

Un autre point à considérer dans le cadre du ponçage de moulure en bois est le type de bois de fabrication. Les faces du meuble sont souvent fabriquées en bois massif. Vous les reconnaîtrez grâce à la présence de fibres de bois. Pour ce qui est des différents côtés de la moulure, ils sont conçus avec du contreplaqué. Dans le cas du panneau extérieur et des extrémités, ils sont fabriqués en placage.

Passer par quelques préparatifs

Avant de poncer une moulure en bois, quelques préparatifs s’imposent, à commencer par la mise en place de cales en dessous du meuble afin de faciliter son déplacement. Pensez entre autres à privilégier une ponceuse équipée d’embout d’aspirateur afin d’éviter l’inhalation de poussière. Cela vous évite également d’avoir à nettoyer régulièrement votre espace de travail.

Procéder à la pose de la première couche de ponçage des grandes surfaces

Le ponçage de moulure en bois commence toujours par les grandes surfaces, à savoir les côtés et la face supérieure. Cette dernière est souvent fabriquée en placage et présente des risques de détachement au moment du ponçage. C’est la raison pour laquelle vous devez être délicat lorsque vous travaillez cette partie du meuble. Vous devez utiliser un grain moyen de 120 en appliquant une vitesse faible si vous utilisez un variateur.

Pour ce qui est du ponçage des extrémités en bois massif, c’est la phase la plus facile du fait que ces éléments sont plus résistants. Pour poncer cette partie de la moulure, vous vous servez d’un grain grossier de 60 ou 80. N’oubliez pas non plus de poncer à grande vitesse. Quelle que soit la grande surface à poncer, le but de cette étape est de mettre à nu et de rendre rugueux le bois. Dans le cas où vous souhaitez garder le bois à nu, procédez à un ponçage plus approfondi.

Effectuer la première couche de ponçage des angles et des rainures

Pour poncer les angles et les rainures sur les moulures en bois, deux options s’offrent à vous. D’une part, il y a l’utilisation de la ponceuse triangulaire qui permet d’accéder aux zones difficiles d’accès. Vous pouvez également vous en servir pour le ponçage de pièces courbes. D’autre part, retrouvez la ponceuse à la main qui permet de poncer le reste de la moulure en bois. Elle consiste à utiliser du papier abrasif tout en suivant le sens des rainures. Pour enlever les poussières, veillez à vous munir d’un chiffon ou d’un aspirateur.

Procéder au ponçage final

Pour obtenir une surface uniforme, procédez au ponçage final. Pour ce faire, servez-vous de grain plus fin pour poncer les extrémités, les angles, les rainures et la face supérieure. Pour vérifier qu’aucune partie n’a été oublié, touchez le bois avec vos doigts. Vous sentirez immédiatement une différence entre le bois bien poncé et celui qui n’est pas encore travaillé.

Bref, le ponçage de moulure en bois respecte plusieurs phases bien distinctes. Pour éviter d’oublier des détails, prenez contact avec un professionnel.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.