artisan verrier

Quelle formation pour devenir artisan verrier ?

Le verre est un matériau très apprécié dans la décoration pour ses qualités esthétiques. Plusieurs artisans se spécialisent dans le traitement et dans le façonnage du verre. On parle dans ce cas, de verriers professionnels. Ce métier est très apprécié, à cause du faible nombre de pratiquants. Cependant, pour l’exercer et ouvrir son propre atelier, être passionné est loin d’être suffisant, même si c’est un critère prépondérant pour débuter. En effet, afin de progresser et de se réinventer, il est important de suivre une formation spécialisée dans le domaine.

Métier d’artisan verrier, de quoi s’agit-il ?

L’artisan verrier utilise différentes techniques pour façonner le verre. En général, cela consiste à travailler le matériau à chaud, utilisant un chalumeau (méthode manuelle) ou un équipement plus technique. Il existe plusieurs spécialités concernant le verre et la méthode de travail varie selon le type de métier et le produit fini recherché.

Le souffleur de verre

Cet artisan utilise un chalumeau pour chauffer le verre. Il le modélise ensuite grâce à une méthode de soufflerie. Grâce à ce procédé, le produit fini est plus fin et plus clair. C’est pourquoi, cette méthode de fabrication est habituellement destinée aux verres utilisés en laboratoire ou aux objets de décoration.

Le tailleur de cristaux

À part la confection à l’aide de méthodes à chaud, il existe également des techniques de modélisation à froid. Il s’agit habituellement de la taille ou de la coupe de cristaux. Pour réaliser les différentes modélisations, l’artisan a habituellement recours à l’utilisation d’un outil abrasif et coupante rotatif. Cette technique est surtout utilisée afin d’obtenir divers produits en cristal.

Quelles sont les qualités requises pour être artisan verrier professionnel ?

Le métier de verrier est intéressant dans la mesure où le secteur est loin d’être saturé. De plus, avec l’augmentation de la demandes, il devient intéressant de se spécialiser dans ce domaine. Il est, toutefois, important de posséder certaines qualités essentielles pour devenir verrier professionnel.

L’habileté et la précision

Bien qu’il soit toujours possible d’améliorer l’habileté et la précision des mouvements, ces caractéristiques représentent les qualités importantes pour exercer ce métier. En effet, le verre ou le cristal est un matériau fragile et au moindre faux mouvement, il peut facilement se casser.

Le verre ne peut être confectionné qu’à haute température. Ainsi, outre le fait qu’il soit fragile à ce moment, l’artisan ne dispose que de quelques secondes pour le façonner avant qu’il ne refroidisse trop et perde sa malléabilité.

La patience et la prudence

Travailler à proximité de fours à très haute température comporte d’importants risques de brûlure et d’autres accidents. Ainsi, la prudence est de mise pour travailler le verre.

Par ailleurs, artisan verrier professionnel nécessite une certaine sensibilité artistique, mais surtout du temps d’apprentissage. C’est pourquoi, pour maîtriser les techniques du métier, il faut être patient et beaucoup pratiquer. De même, il est important de suivre une formation spécialisée dans le domaine pour exercer le métier.

Quelles sont les formations indispensables pour devenir verrier ?

Le parcours pour devenir artisan verrier est composé de plusieurs niveaux selon le poste que vous souhaitez atteindre.

La formation CAP

Pour s’initier dans le domaine, il est important de se former au sein d’une école spécialisée. La formation CAP représente dans ce cas, la solution adéquate avec diverses formations comme les arts du verre et du cristal, décorateur de verre ou souffleur.

Niveau bac

Au niveau bac, pour exercer le métier de verrier, il faut un bac pro artisanat et métier d’art avec l’option correspondante. D’autres équivalences sont également possibles, comme le BMA option souffleur ou verrier décorateur.

Pour le bac +3 et bac +5

Il est aussi possible pour ceux qui souhaitent œuvrer dans le domaine d’obtenir un diplôme DN Made de design ou création. Le diplôme de Master dans le domaine se spécialise surtout dans la restauration de patrimoine nécessitant un savoir-faire et des connaissances spécifiques.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.