Une sorbetière : comment ça fonctionne ?

Faire des glaces chez soi n’est pas si difficile que vous le pensiez. Par conséquent, ce qu’il vous faut, c’est une sorbetière. Cet article vous servira de guide pour bien choisir et bien manipuler votre machine à glace. Il en existe 3 types bien distincts.

  1. La sorbetière simple

Une sorbetière est un appareil électrique destiné à toute préparation de sorbets et de glaces. Le premier type de sorbetière dite simple est spécialement conçu pour procurer à son utilisateur une facilité d’utilisation. Toutefois, vous devez préparer à l’avance les ingrédients de votre glace selon votre recette, puis les refroidir dans le frigo. Une fois les préparations achevées, versez le mélange bien frais dans le mélangeoir de la sorbetière et démarrez l’appareil pour le mixer pendant une demi-heure à une heure de temps. Après tout cela, lorsque vous constatez que la crème glacée est prête, stoppez la machine et recueillez la nouvelle mixture dans un bol que vous allez de nouveau congelez Notez que l’excès des contenus de votre préparation dans le mélangeoir peut entraîner un débordement lors du mixage dans la sorbetière. Par ailleurs, le manque de la préparation va sûrement vous faire perdre du temps. Enfin, n’oubliez pas de vérifier la qualité de la crème pendant le temps de mélange si celle-ci est prête ou non à l’étape suivante.

  1. La sorbetière à accumulation

Ce qui différencie ce second type de sorbetière du précédent, c’est l’existence d’une étape spécifique avant sa mise en marche. En effet, cette machine est munie d’un disque ou d’un mélangeoir qui exige une congélation allant de 12 h à 24 h avant son démarrage, d’où son nom « sorbetière à accumulation ». Toutefois, le principe reste le même pour la préparation en amont du mélange. Le temps de mixage dans la machine à glace varie de 30 à 60 mn. Le reste de votre tâche consiste à congeler la mixture dans le congélateur d’une manière à ce que le bol contenant la crème glacée ne se mette pas contre la paroi interne du congélateur, en vue de ne pas ruiner l’onctuosité de la crème.

  1. La turbine à glace

Cette machine à glace se caractérise par sa possession d’un générateur de froid. En conséquence, par distinction à la sorbetière, elle fonctionne d’une façon autonome. Par ailleurs, elle dispose d’une cuve à capacité optimale. Adapté aux besoins aussi bien des particuliers que des professionnels, cet appareil permet d’usiner une glace artisanale et des sorbets à grande quantité, mais de qualité satisfaisante. Des accessoires semi-professionnels (bacs et équipements supplémentaires) sont annexés avec certains modèles pour faciliter les préparations à la chaîne. Par ailleurs, cette machine exige un emplacement fixe étant donné sa masse importante.

  1. Quelques astuces sur le choix d’une sorbetière

Afin de réaliser une glace ayant la bonne texture souhaitée, optez pour des machines à glace qui dispose d’une vitesse optimale de rotation, mais également équipée d’une poche à douille. Certaines machines sont dotées d’une capacité à détecter automatiquement la bonne texture. Ce qui leur place à un rang zénithal sur le marché et dans le monde de la concurrence. Pour finir, lors de l’achat d’une sorbetière, n’oubliez pas de demander à votre interlocuteur la garantie du produit afin de vous assurer de la fiabilité de la marque.

  1. L’importance du service d’un professionnel

Rien de tel que de se voir servir des crèmes glacées rafraîchissantes préparées par des professionnels lors d’un événement familial. Vous aussi, pouvez confier la réalisation de vos sorbets lors d’un grand événement à des experts. L’entreprise SAS L’ODYSSEE DES GLACES est spécialisée dans la fabrication de glaces artisanales. Elle se trouve au 322 Avenue Louis Lépine Zi Du Capitou 83600 FRÉJUS, Paris.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.