3 points à connaître pour travailler du bois

L’un des travaux qui demandent de la minutie est le travail du bois. Cet article parle de 3 points qui vous aideront à bien travailler le bois.

Quels outils devez-vous utiliser ?

Divers outils sont utiles aux travaux concernant le bois. Ce sont :

  • Les rabots :
  • électriques : ils aident à diminuer la taille du bois, à réaliser des feuillures et à chanfreiner les arêtes. L’efficacité du rabotage dépend de la vitesse de l’outil.
  • à main: il exige de l’effort mais donne beaucoup plus de précision.
  • dégauchisseuse : ils sont spécialisés pour rendre plane le bois. Ils servent à désépaissir et à dégauchir les bois.
  • Les ponceuses stationnaires : elles servent à poncer, façonner et modeler.
  • Les ciseaux à bois : ils ont pour fonction de creuser, sculpter et tailler le bois.
  • Les gouges s’utilisent pour sculpter le bois.
  • Les racloirs sont utilisés pour avoir une bonne finition.
  • Les bédanes aident à faire un trou dans le bois.
  • Les planes servent pour sa sculpture.
  • Les scies (pour découper le bois) :
  • à main : scie à dos, scie à guichet, scie à onglet, scie à monture …
  • électriques : scie sauteuse, scie circulaire, scie à ruban, scie sabre, scie à chantourner …
  • Les serre-joints aident à coller et assembler des planches de bois.
  • Les combinés bois : ils ont un rôle dans le toupillage, le sciage, le rabotage et le dégauchissage.
  • Les tours à bois : ils servent au façonnage. Ils s’utilisent à l’aide d’outils coupants.
  • La toupie : elle s’utilise pour les chanfreins, les tenons, les feuillures, les entailles, les moulures, les languettes, les rainures …

Quels bois sont faciles à travailler ?

Il existe plusieurs types de bois qui sont faciles à travailler. Voici quelques critères pour vous devez connaître pour vous aider à les qualifier le bois de facile à travailler

  • Son niveau de séchage : plus le bois est sec, plus c’est facile de le travailler
  • Avoir un bois sans nœuds ni fentes

Ces bois sont :

  • Le châtaigner : il n’est pas trop lourd et ne résiste pas à l’humidité.
  • Le frêne : il a une facilité de courbure à la vapeur d’eau. Il ne se cloue pas mais se colle bien.
  • Le chêne et le sapin : ils sont utilisés à l’extérieur qu’à l’intérieur.
  • Le peuplier : il est léger, facile à polir, à clouer et à coller. C’est un bois d’intérieur.
  • Le hêtre : il s’adapte à l’eau mais n’aime pas l’extérieur.

Quelles techniques devriez-vous employer pour travailler le bois dur ?

Même si c’est difficile de travailler le bois dur, le résultat donne quelque chose de solide et de résistant. Il faut alors connaître quelques techniques pour y arriver :

  • Concernant l’utilisation des vis sur du bois dur : afin de visser le bois, faites un avant trou avec une mèche ou une pointe carrée. Puis, frottez avec de la paraffine le filet de la vis pour faciliter son entrée. Utilisez une vis en cuivre ou en laiton mais non une vis en acier.
  • Choisissez des lames d’outils affûtées : lorsque vous utilisez une scie, des ciseaux ou autres outils pour travailler le bois, afin d’éviter de le massacrer, il est conseillé d’utiliser des lames d’outils bien affûtées pour les bois durs.

Bref, travailler le bois n’est pas chose facile, il faut de l’expérience et du savoir-faire pour obtenir un meilleur résultat. L’Ecole d’Ebénisterie Mirabel est à votre disposition si vous voulez apprendre le métier. C’est une entreprise spécialisée dans tout ce qui concerne le travail du bois.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.