Artisan : doit-on souscrire obligatoirement une assurance ?

Artisan : doit-on souscrire obligatoirement une assurance ?

Quand on est artisan, on doit toujours s’attendre aux éventuels risques pouvant se produire comme les accidents de travail. De ce fait, il est donc nécessaire de souscrire une assurance , même si celle-ci n’est pas obligatoire. Justement, dans cet article, vous allez découvrir toutes les assurances obligatoires et facultatives pour les artisans.

Toutes les bonnes raisons de souscrire une assurance quand on est artisan

 Souscrire une assurance est parfois utile, voire même important pour diverses raisons. En voici quelques-unes :

  • Souscrire une assurance garantit votre protection optimale

Que vous soyez dans le secteur de l’alimentation, du bâtiment ou autre, sachez que le métier d’artisan est souvent risqué pour les accidents de travail qui peuvent se produire. C’est pour cela qu’il est nécessaire de souscrire une assurance vous permettant de couvrir certains effets liés à votre métier.

  • Souscrire une assurance vous permet de soulager vos frais liés aux éventuels accidents

Pour éviter les diverses dépenses liées aux frais d’hospitalisation ou autre, il est nécessaire de souscrire une assurance. En effet, il vous suffit de verser quelques primes à la compagnie d’assurance. Dans tous les cas, personne ne souhaite qu’un accident arrive, mais cela peut se produire à n’importe quel moment quand on est artisan.

Les différents types d’assurance pour les artisans

  • Les assurances obligatoires

Il existe généralement 2 grands types d’assurance pour les artisans dont les assurances obligatoires et celles facultatives. Pour ce qui est de l’assurance obligatoire, celle-ci comprend, en effet, l’assurance RC-pro d’artisan et l’assurance décennale.

L’assurance RC-pro d’artisan figure parmi les assurances obligatoires pour les artisans. Il s’agit d’une assurance professionnelle permettant au souscripteur de couvrir  tous les dommages physiques, matériels et financiers liés à ses activités tels que les éventuels accidents sur le chantier, les pertes de biens et de matériel, etc. Qu’il veuille ou non, l’artisan doit obligatoirement souscrire l’assurance professionnelle RC-pro d’artisan. Cette dernière a donc pour but de garantir la protection de ses activités, voire sa vie professionnelle. Raison pour laquelle cette assurance est obligatoire. À noter que cette assurance est conçue pour tous les artisans que ceux-ci soient dans le secteur auto, alimentaire, service à la personne ou bâtiment.

Quant à l’assurance décennale, celle-ci est une assurance obligatoire principalement pour les artisans travaillant dans le secteur du bâtiment, tout en étant constructeurs. De ce fait, ce type d’assurance n’est pas obligatoire pour les autres artisans travaillant en dehors de ce secteur. L’assurance décennale n’intéresse que le constructeur qui se chargera de la construction d’un bâtiment neuf, de la rénovation ou de l’aménagement d’un bâti. De ce fait, il s’agit donc d’une assurance ayant pour objectif de couvrir tous les dommages liés à la construction immobilière. Comme son nom l’indique, l’assurance décennale peut couvrir les dommages matériels et physiques même quelques années après la fin des travaux de construction.

  • Les assurances facultatives

Il existe 2 types d’assurance facultative, à savoir, la garantie biennale et l’assurance multirisque professionnelle.

La garantie biennale, aussi appelée garantie de bon fonctionnement, est une assurance facultative. En effet, l’artisan a l’intérêt de ne pas souscrire une telle assurance. Néanmoins, cela est nécessaire afin de couvrir tous les dommages liés à l’ouvrage. Elle a également pour but d’apporter une protection optimale à l’ensemble de vos équipements dissociables d’un ouvrage. Il s’agit donc d’une assurance complémentaire à celle décennale. Seulement, elle ne couvre que les autres équipements qui ne sont pas protégés par l’autre assurance déjà citée précédemment tels que les travaux de plomberie, vos équipements sanitaires, vos robinetteries, vos portes d’intérieur, etc.

Quant à l’assurance multirisque, celle-ci figure également parmi les assurances facultatives. Comme son nom l’indique, l’assurance multirisque professionnelle a pour but de couvrir tous les dommages liés aux fléaux naturels comme la tempête et l’inondation. Cette assurance peut aussi couvrir d’autres dommages suites à l’acte des malfrats comme le vol, et des dégâts pouvant être mortels comme l’incendie.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.