Carrelage en pierre naturelle : avantages, inconvénients, coût de la pose

Les travaux de finitions d’une maison sont les plus difficiles, les plus longs et les plus coûteux. Parmi ces travaux figure en bonne place le carrelage. Le constat fait est qu’arrivé à ce stade, les propriétaires ont souvent des difficultés à choisir un type de carrelage. Le carrelage en pierre naturelle est très en vogue de nos jours en matière de revêtement. Découvrez dans cet article, ces avantages, ces inconvénients et le coût de sa pose.

Carrelage en pierre naturelle : que faut-il savoir ?

Avant tout, il est important de souligner qu’il est recommandé de consulter un spécialiste en vente de carrelage pour effectuer un quelconque achat de carreaux. Le terme carrelage en pierre naturelle inclura différents types de pierres. Au nombre de ces pierres, on peut citer : le marbre, le granit, le calcaire, le travertin, l’ardoise, etc. Ce type de carrelage présente des avantages et des limites.

Quels sont les avantages du carrelage en pierre naturelle ?

Opter pour le carrelage en pierre naturelle est très intéressant. En effet, ce type de carrelage présente plusieurs avantages. Voici quelques bienfaits du carrelage en pierre naturelle.

La durabilité

C’est l’avantage principal des carreaux en pierre naturelle. Le carrelage en pierre naturelle est très prisé en raison de sa fermeté et de sa grande résistance aux agressions extérieures. De même, elle résiste aux variations de température, aux fissurations, aux écaillages, aux pelages, etc. Les pierres utilisées pour fabriquer ce type de carrelage sont à la base de sa durabilité phénoménale.

La noblesse

Opter pour un carrelage en pierre naturelle, c’est garantir à son revêtement une certaine authenticité. Cette authenticité est assurée par solidité et la longévité des pierres naturelles. En effet, les pierres naturelles se déclinent en une grande variété de nuances. Les irrégularités d’aspects, les veines, les différences de tons font ressortir l’élégance, la finesse, le charme des pierres naturelles.

L’écologie

Les pierres naturelles proviennent de la taille de roches brutes. Cela rend donc ce type de carrelage 100 % naturel. Il ne contient aucun produit chimique susceptible de causer la moindre nuisance à votre santé. C’est cette raison qui fait du carrelage en pierre naturelle une alternative écologique.

Quels sont les inconvénients du carrelage en pierre naturelle ?

Au vu de tous les avantages énoncés plus haut, il est important que vous ayez connaissance des inconvénients inhérents à ce type de carrelage. En effet, ce type de carrelage présente également des limites. En voici quelques-unes.

Le prix

C’est la raison principale pour laquelle plusieurs personnes n’emploient pas ce type de carrelage. En effet, l’acquisition du carrelage en pierre naturelle est coûteuse comparativement aux autres types de carrelage. À ce prix devra s’ajouter le prix de la pose. C’est un investissement assez conséquent. Cependant, le rendu final offert par le carrelage en pierre naturelle en vaut vraiment la peine.

L’entretien

Le carrelage en pierre naturelle requiert un très grand effort d’entretien. Il nécessite un entretien spécifique. Il ne supporte pas les produits de nettoyage agressifs utilisés pour les autres types de carrelage. De même, il faut le traiter contre le gel et l’humidité. Il est recommandé de bien se renseigner avant la pose du carrelage en pierre naturelle.

Le poids

Un autre inconvénient du carrelage en pierre naturelle, c’est son poids. En effet, ce type de carrelage est très lourd. Cela est dû au poids de pierres naturelles à la base. C’est également la raison qui explique le fait que ce type de carrelage n’est souvent pas installé à l’étage des maisons.

Combien coûte la pose du carrelage en pierre naturelle ?

Le coût de la pose du carrelage en pierre naturelle dépend de plusieurs facteurs. Au nombre de ces facteurs, on peut citer : le type de pierres, la technique de pose à utiliser, etc. Néanmoins, le prix moyen de la pose de ce type de carrelage peut varier entre 40 et 130 euros par mètre carré.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *