Poste à souder : comment effectuer le bon choix ?

Le poste à souder est un équipement nécessaire pour souder du fer, de l’aluminium ou de l’inox. Il est susceptible à être déplacé d’un endroit à un autre, en fonction du lieu de travail. À cet effet, il est indispensable de bien le choisir. Découvrez ici comment réaliser le choix de votre poste à souder.

Poste à souder : définition

Le poste à souder est un outil qui permet d’assembler des pièces entre elles. Il est appliqué sur du matériau en aluminium, en fer ou en inox. Il permet de transformer le courant alternatif de 220V en un courant continu. Il est équipé d’un potentiomètre. Ce dernier est un outil qui sert à la variation du courant. Le poste à souder est aussi doté de deux connecteurs, dont l’un est relié à l’électrode et l’autre à la masse. Si vous ne savez pas comment l’utiliser, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la soudure.

En général, il existe trois méthodes de soudage qui sont :

  • le soudage à l’arc électrique ;
  • un soudage à la flamme ;
  • le soudage au fer chauffant.

Quels sont les différents modèles de poste à souder ?

Il existe une multitude de modèles de poste à souder. Chacun d’eux correspond à des natures de travaux de soudure précise. Toutefois, avant d’utiliser n’importe quel modèle de poste à souder, il est conseillé de s’exercer avec du métal. Voici ci-après les principaux modèles de poste à souder.

Le poste à souder Manual Metal Arc (MMA) Inventer

Le poste à souder MMA est le plus approprié pour un bricoleur débutant ou qui pratique ce métier par moment. En effet, il est facile à manipuler. Le réglage de sa puissance est moins contraignant. Il est l’idéal pour la soudure de l’inox, de la fonte ou de l’acier d’une dimension de 2 mm à 10 mm. Il n’est pas adapté à la soudure du cuivre et de l’aluminium.

Le poste à souder pour la soudure semi-automatique

C’est le type de poste à souder propice pour des travaux d’ampleur. Il dispose d’un fil fourré qui se met en mouvement par le biais d’une torche. La vitesse d’accélération doit être bien définie pour assurer une bonne soudure.

 Le poste à souder Metal Inert Gas (MIG) Metal Active Gas (MAG)

Le poste à souder MIG MAG est l’outil adéquat pour des bricoleurs professionnels. Il est doté d’une bobine de fil massif ou plein en inox ou en acier cuivré. Ce dernier permet de réaliser la soudure en se basant sur un apport de gaz actif ou neutre. Ledit gaz est destiné à protéger la soudure de l’attaque des métaux. De façon spécifique, la soudure MIG sert aux soudures des métaux légers comme le cuivre, l’acier, l’inox. Par contre, la soudure MAG favorise les soudures d’alliages plus lourds notamment l’acier au carbone.

Le poste à souder TIG

Le poste à souder TIG permet d’effectuer des travaux de soudure beaucoup plus fins et très efficaces. Par exemple, il offre la possibilité de souder des tubes fins en inox ou des tôles en acier.

Critères pour bien choisir son poste à souder

Le choix d’un meilleur poste à souder nécessite la prise en considération de certains critères essentiels.

La puissance du poste à souder

Selon le type de métal à souder ainsi que son épaisseur, vous pouvez opter pour un poste à souder plus ou moins puissant. L’indicateur de la puissance est le « facteur de marche ». Il permet de savoir les performances de votre appareil pendant un certain temps d’utilisation et à une température donnée.

L’épaisseur du métal à souder

C’est un critère indispensable à prendre en compte pour choisir son poste à souder. Sachez que l’épaisseur maximum du métal est déterminée par le diamètre de l’électrode du poste à souder. Par exemple, si votre machine a une électrode de 1,5 mm, vous avez la possibilité de souder exactement un métal de1 mm.

 

 

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *