Et si on parlait de l’isolation par l’extérieur ?

Habituellement, l’isolation thermique par l’intérieur est directement associée aux travaux de rénovation énergétique parce qu’elle contribue à améliorer le confort thermique dans une maison. Cependant, une isolation par l’extérieur se pratique aussi et présente encore plus d’avantages que celle qui se fait par l’intérieur.

 

Qu’est-ce qu’une isolation par l’extérieur ?

Comme l’indique clairement son nom, il s’agit de poser des isolants sur les parois extérieurs d’un habitat. Ce type d’isolation a pour objectif de garantir la protection d’un logement contre les intempéries et toutes sortes d’agression extérieure. Elle vise toujours un meilleur confort thermique, et ce, quelle que soit la saison. Les travaux sont possibles, aussi bien dans le cadre d’une nouvelle construction que dans le cadre d’une rénovation. Et ce sont des travaux à effet durable.

 

Quels sont les avantages d’une isolation par l’extérieur ?

Comme les isolants sont à poser de l’extérieur, cela n’aura aucun impact sur la surface à l’intérieur, celle-ci est conservée telle quelle. Alors qu’une isolation par l’intérieur peut prendre jusqu’à 7% de la surface habitable.

Elle répond parfaitement à tous les critères inscrits dans les réglementations thermiques en vigueur, et pourront rester inchangée s’il y a modification de certains critères.

L’isolation par l’extérieur assure un meilleur confort phonique et thermique  plus efficaces que celui procuré par les isolations classiques. Elle est très étanche et réduit ainsi les ponts thermiques. Elle peut contribuer jusqu’à 25% d’économie énergétique.

Les travaux sont simples à réaliser et peuvent être faits soi-même. Par contre, pour qu’elle soit durable et bien faite selon les règles de l’art, il est conseillé de contacter des spécialistes de l’isolation par l’extérieur.

Et en cas de rénovation, elle permet aux occupants  de vivre sereinement les travaux sans être obligés de déménager temporairement. Ce qui n’est pas souvent le cas lors des travaux de rénovation.

 

Comment se fait une isolation par l’extérieur ?

Avant de procéder, il faut  préparer le chantier : se débarrasser des objets inutiles ou dangereux qui peuvent entraver les travaux. Si c’est nécessaire, un panneau de signalisation sera posé. Si des  fissures ou décollements sont présents sur les parois extérieurs, il faut d’emblée les réparer. S’ensuit après l’application d’un bon isolant sur les murs extérieurs. L’isolant peut s’agir d’un béton cellulaire, d’une brique de chanvre, d’une fibre de bois rigide, de panneaux de liège, d’une paille de blé, d’une laine de verre ou de roche, ou d’un polystyrène expansé. La pose peut se faire avec trois différentes techniques :

  • Pose collée qui consiste à coller des panneaux isolants sur le mur.
  • Pose calée-chevillée qui consiste toujours à effectuer le même collage, mais qui nécessite l’utilisation d’un mortier ou de chevilles en plastique ou des deux en même temps.
  • Fixation à l’aide de profilés qui est réservée uniquement aux plaques de polystyrène expansé blanc.

La pose d’isolant est suivie de l’étape de finition. Elle se fait soit par l’application d’enduit de finition, soit par le collage d’un revêtement (de tout type) ou par le fixage d’une ossature en bois ou en métal. Tout ceci se fait directement sur l’isolant.

 

Quels sont les inconvénients d’une isolation par l’extérieur ?

Malgré les bienfaits apportés par une isolation par l’extérieur, elle représente tout de même des inconvénients. D’abord, les travaux peuvent être coûteux. Elle change aussi l’aspect extérieur, donc esthétique, d’un habitat. Ceci peut être un avantage si les matériaux utilisés sont bien choisis et appliqués, toutefois, les murs devenant plus épais défavorisent l’apport de lumière naturelle  dans l’habitat.

 

Combien coûte une isolation par l’extérieur ?

Le tarif peut différer selon le type d’isolant et la technique de finition utilisés. Il peut aussi varier selon la dimension et la difficulté du chantier ainsi que l’utilisation d’échafaudage. Le budget moyen à prévoir avec la main d’œuvre incluse est entre 60 € et 100 € pour le mètre carré.

Pour aller plus loin, découvrez d’autres techniques d’isolation.

Auteur de l’article : Contributor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *