mur porteur

À quoi sert un mur porteur ? Utilité, fonction, réglementation

Dans une construction, le mur porteur assure de nombreuses fonctions dont principalement celle de support à la charpente. Construit avec des matériaux comme le béton, ce type de mur sert à garantir la stabilité de l’architecture globale d’une maison. Par ailleurs, il faut savoir qu’avant tous travaux de modification d’un mur porteur, il faut se référer à la réglementation.

Quelle est l’utilité d’un mur porteur ?

La construction d’un mur porteur est l’un des travaux les plus importants dans la construction d’une habitation. En effet, l’utilité de ce type de mur réside dans la sécurité qu’il offre à la maison. Il assure sa stabilité et sa solidité dans le temps en la faisant résister à toutes formes d’épreuves. Il faut dire que le mur porteur est construit à base des matières et matériaux tels que :

  • Le ciment ;
  • Le plâtre ;
  • Le parpaing ;
  • Le béton, etc.

Grâce à ces différentes composantes, ce type de mur sert de support à la charpente et à toutes charges provenant du toit.

Quelles sont les différentes fonctions d’un mur porteur ?

Que ce soit pour les murs, la toiture, les étages ou l’architecture de la maison en général, le mur porteur assure plusieurs fonctions essentielles. Il est un élément indispensable dans le maintien et la longévité de l’architecture d’une maison. Envie peut-être de le faire construire chez soi ?

Il suffit de faire appel à l’expertise de SARL O TRAVAUX dans la région Occitanie, une prestigieuse société d’architectes. Par ailleurs, voici toutes les fonctions que présente un mur de ce type :

Support pour les murs

Sans les murs, il ne saurait avoir de maison. Ce sont les murs qui font d’ailleurs l’architecture d’une maison. Il est évident que ces derniers sont construits sur une fondation. Mais cela ne suffit pas, car la fondation sert juste de base pour la construction, pour ce qui est de la nature du sol.

Le mur debout est laissé à différentes épreuves naturelles, les fortes pluies, le soleil, le vent notamment. Pour garantir sa ténacité vis-à-vis de ces différents aléas, le mur porteur joue un rôle hors du commun.

Moyen d’élargissement d’une maison

Pour agrandir sa maison, le mur porteur peut être également d’une grande utilité. S’agissant ici de la modification d’une partie de l’intérieur de la maison, faire construire un mur porteur permettra d’équilibrer les nouvelles charges du toit. À noter que ces travaux sont de taille. Par conséquent, il ne faut pas hésiter à contacter un professionnel, un architecte de préférence.

Support pour la toiture ou pour les étages

Dans une maison, le mur porteur peut servir de support de plusieurs façons, selon que la construction est faite à étages ou pas. Dans le cas où il s’agit d’une maison à étages, les murs porteurs construits au premier niveau supportent les charges des niveaux supérieurs. Dans l’autre cas, dans des maisons sans étages, ces murs supportent les charges de la charpente du toit et des planchers.

Moyen pour éviter la déformation de l’architecture

Bien qu’il existe des normes à respecter avant de le construire dans cet objectif, il ne faut pas oublier cette fonction importante du mur porteur. Ce dernier, en effet, est un moyen qui permet d’éviter la déformation survenant généralement de l’effet de poussée architecturale à l’horizontale.

Quelle réglementation pour un mur porteur ?

Pour modifier ou supprimer un mur porteur d’une propriété, il est obligatoire de faire une déclaration des travaux au service d’urbanisme le plus proche. Dans le cas d’une suppression, il est recommandé de procéder à un état des lieux contradictoire lorsque le mur porteur est mitoyen.

Cette démarche permet principalement d’obtenir une garantie décennale qui peut être très utile en cas d’incident.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.