Quel matériau choisir pour ses menuiseries extérieures ?

Aujourd’hui, les menuiseries extérieures doivent répondre à de nombreuses exigences : éclairage, ventilation, efficacité énergétique, étanchéité à l’air et à l’eau, confort, mais aussi sécurité. Afin de choisir le matériau pour ses menuiseries extérieures, il faut prendre en compte l’orientation, l’exposition aux intempéries et le rejaillissement. En effet, faire un mauvais choix peut apporter des problèmes tels que des défauts de stabilité, de mauvais fonctionnement, des déformations de la menuiserie et même une dégradation rapide du matériau.

Les critères à prendre en compte pour le choix du matériau

Permettant un accès de l’intérieur vers l’extérieur, les menuiseries jouent un rôle primordial dans le confort des habitants. Placées à la fin des gros œuvres, ces menuiseries sont des portes, fenêtres, portails, etc. Pour en faire l’achat, il faut faire appel à des experts en création de menuiserie extérieure.

  • L’isolation thermique

Le but de l’isolation est de réduire les déperditions de chaleur. En conséquence, la demande énergétique de la maison diminue, ce qui réduit les factures d’énergie et la pollution liée au chauffage. C’est pourquoi il est important de savoir si un matériau est un bon isolant ou non.

  • La durabilité

Un objet durable est un investissement très rentable, car il n’y a pas besoin de le remplacer à chaque fois. Si vous choisissez bien le matériau, vous pourrez être tranquille pendant plusieurs années, sans avoir à faire de réparation et même d’entretien.

  • L’impact écologique

L’impact écologique est très important de nos jours, car le réchauffement climatique avance à grand pas. Il faut donc s’assurer que le matériau utilisé soit réutilisable et fait à base de produit pas trop nuisible pour l’environnement, voire pas nuisible du tout.

  • Le prix

C’est aussi selon votre budget que vous devez choisir le matériau de votre menuiserie d’extérieur. Certains matériaux sont plus onéreux que d’autres.

  • L’aspect esthétique

En effet, la maison bénéficiera de l’aspect architectural de la menuiserie. Un bel aspect esthétique de votre portail par exemple ne fera qu’augmenter votre satisfaction.

Les principaux types de matériaux et leurs caractéristiques

  • La menuiserie PVC

La menuiserie PVC est ce qu’il y a de moins cher, ce qui explique qu’elle soit autant répandue. Au niveau de la performance thermique, vous serez bien satisfait. Une fenêtre coulissante en PVC ne sera cependant pas un bon isolement thermique. Le PVC c’est du plastique donc fabriqué à base de pétrole, ce n’est ni local ni renouvelable et puis d’un point de vue architecturale, il n’est pas très qualitatif.

  • La menuiserie aluminium

Esthétiquement, on est sur un matériau plus raffiné parce que les cadres sont plus fins. C’est également un matériau très rigide et cela permet d’avoir des bais vitrée de très grande dimension. Au niveau des couleurs, vous aurez un panel de choix assez large. En termes de performance thermique, l’aluminium est un très bon conducteur donc très mauvais en isolation thermique. Les menuiseries aluminium bas de gammes sont à proscrire. Aujourd’hui, des menuiseries aluminium pour habitation sont équipées de rupteur de pont thermique, vous avez une liaison en PVC qui permet d’éviter les flux de calories autant que possible entre deux couches d’aluminium. Après, en ce qui concerne le bilan écologique global, comme le PCV, on est sur un matériau non-local et non renouvelable. L’aluminium consomme également beaucoup d’énergie grise pour sa fabrication.

  • La menuiserie bois

Le bois a le meilleur bilan écologique, cependant, vérifiez tout de même que le bois a un label qui garantit qu’il a été coupé dans une forêt qui fait l’objet d’une gestion durable. On a un impact carbone très intéressant, car dans une menuiserie bois, on stock d’avantage de carbone qu’il n’en a été émis pour sa fabrication. C’est un matériau qui peut être produit localement. L’inconvénient du bois, c’est qu’il va falloir l’entretenir. En effet, avec le soleil et les intempéries, le bois va vieillir et il faudra l’entretenir pour qu’il garde son aspect de départ. Il faudra alors l’azurer ou le repeindre tous les 2 à 5 ans. Au niveau de l’isolation thermique, on est bon également. Pour faire une menuiserie en bois sur mesure, il vaut mieux faire appel à des menuisiers qualifiés.

Auteur de l’article : Huet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.