Le grenaillage de surfaces métalliques

Le grenaillage de surfaces métalliques

Afin de réussir une bonne application de la peinture sur des pièces métalliques, il est indispensable de réaliser une opération de grenaillage. Grâce au grenaillage, la surface métallique est mieux préparée à recevoir la couche de peinture. Toutefois ce n’est pas le seul avantage que présente le grenaillage ? Pourquoi recourir au grenaillage de surface métalliques ?

Qu’est-ce que le grenaillage de surface métalliques ?

Le grenaillage est une technique industrielle de puissant décapage des surfaces métalliques. C’est un procédé qui consiste à projeter sur une surface métallique des microbilles d’acier par air comprimé à grande vitesse et de façon continue. L’objectif étant de modifier de façon superficielle la structure de la surface métallique.

Cette action que l’on peut qualifier de martelage offre de nombreux avantages. Grâce à celle-ci, la surface métallique va au-delà de sa limite d’élasticité. Elle subit donc une déformation plastique sur une couche assez mince. Par conséquent, cette action permettra de faire disparaître toutes les traces de rouille, de calamine ainsi que toutes autres impuretés.

Pourquoi recourir au grenaillage de surfaces métalliques ?

Le grenaillage présente de nombreux avantages. Le plus important c’est que le grenaillage permet de décaper et de nettoyer une surface métallique.

Décaper et nettoyer une surface métallique

Grâce au grenaillage, on peut rapidement décaper et nettoyer les surfaces métalliques afin de les préparer pour qu’elles puissent recevoir une couche de peinture. Ainsi, le grenaillage permet de débarrasser la surface de la rouille, de la calamine, des huiles, de la graisse, des bavures et de toute autre forme d’impuretés.

Par ailleurs, l’opération de grenaillage permettra de créer de la rugosité pour avoir une meilleure adhésion de la peinture ou du traitement qui veut être effectué.

Lutter contre la corrosion

Outre ces avantages, le grenaillage des surfaces métalliques permet également de refermer les microfissures. C’est très important pour corriger les défauts d’étanchéité de la surface en métal et par la même occasion, l’opération renforce sa protection contre la corrosion. In fine, le grenaille est donc une excellente idée pour augmenter la durée de vie de la surface métallique.

Toutefois, il faut savoir qu’à la suite du grenaillage, la surface en métal devient plus sensible à l’oxydation. Il est donc important d’y apposer rapidement la peinture ou le traitement.

Comment est mis en œuvre la technique du grenaillage ?

Pour décaper une surface en faisant recours au grenaillage, il faut projeter un abrasif à haute vitesse. A cet effet, on peut procéder de deux façons. Premièrement, on peut faire du grenaillage automatique. On utilise dans ce cas, une machine appelée grenailleuse. Elle va lancer l’abrasif à l’aide d’une turbine ou de l’air comprimé. Cette technique est un peu comparable au shoopage.

Deuxièmement, on peut faire du grenaillage manuel. C’est assez simple, l’opérateur utilise une lance qui permet de projeter l’abrasif sur la surface métallique. Dans les deux cas, l’abrasif que l’on utilise est de l’inox que l’on appelle généralement grenaille. C’est d’ailleurs un procédé très efficace quand on envisage de faire du thermolaquage.

Quels sont les matériaux sur lesquels on peut faire du grenaillage ?

La grenaille est efficace sur n’importe quelle surface en métal y compris l’aluminium. Généralement, on utilise le grenaillage sur :

  •         L’acier ;
  •         La fonte ;
  •         Le bronze ;
  •         Et même le magnésium.

Ainsi, on fait usage de la technique de grenaillage dans de nombreux secteurs. C’est notamment le cas des secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, du nucléaire ou encore du naval. Dans ces secteurs, l’utilisation du grenaillage permet de rendre les surfaces métalliques beaucoup plus solides.

Elle permet également de les renforcer et de les rendre plus performantes sans les alourdir. Il est donc très avantageux de faire appel aux entreprises de traitement de surfaces métalliques telles que EURL DINA EPOXY.

Auteur de l’article : Thomas Lerion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.