fabrication prototype

Comment se déroule la fabrication d’un prototype

Un problème est survenu et cela vous a inspiré une idée nouvelle en vue d’apporter une solution. Pour réaliser et partager votre idée concernant cette solution, vous devez fabriquer un prototype de votre invention. Cet article vous renseigne sur tout ce qu’il y a à savoir sur les démarches nécessaires à la fabrication d’un prototype avant de lancer un produit sur le marché.

Qu’est-ce qu’un prototype ?

Le prototype est le premier exemplaire qui présente les caractéristiques techniques et les fonctionnalités d’un produit qui répond à un besoin défini.

Avant de faire connaître un produit au grand public, il faut fabriquer un prototype.

Ce prototype se présente sous 2 formes en matière d’usinage numérique :

– le prototype immatériel ou virtuel qui est la représentation numérique en 3D du produit.

– le prototype physique qui est un modèle concret avec toutes les caractéristiques de l’invention, permettant de savoir s’il est fonctionnel ou non.

A quoi sert un prototype ?

La réalisation d’un prototype permet de visualiser concrètement un produit pour en confirmer l’efficacité, tant sur le point de vue des propriétés physiques que celui de la fonction.

Un prototype prouve la fonctionnalité d’une pièce et permet ainsi de trouver les failles éventuelles pour les corriger et réajuster les caractéristiques aux besoins.

Quelles sont les étapes de fabrication d’un prototype ?

La conception

La première étape et la plus importante est la conception de la pièce. Il s’agit de consigner sur un document les besoins, les objectifs, les fonctionnalités attendues.

Ensuite, la définition numérique de la pièce est réalisée sur une carte numérique qui permet d’établir un plan en 2D de la pièce. Ce plan va être représenté en 3D.

Une maquette du produit est alors fabriquée à partir du logiciel. Mais ce n’est pas encore un prototype.

Le chiffrage

Une analyse détaillée des caractéristiques techniques de la pièce à fabriquer est alors effectuée : la matière à utiliser (plastique, métal), la géométrie de la pièce, les finitions nécessaires en vue d’une bonne fonctionnalité.

Le chiffrage sert à confirmer la faisabilité de la pièce. Si le chiffrage est concluant, on peut passer à la fabrication du prototype, sinon, il faut corriger les données de la définition numérique et les ajuster aux objectifs.

La réalisation du prototype

Une fois les ajustements faits, ces données sont alors introduites dans une machine à commande numérique qui les concrétise pour produire le prototype.

L’essai

Le prototype fabriqué est ensuite soumis à des tests pour s’assurer de l’adéquation de la pièce aux objectifs prédéfinis.

Il faut tenir compte des éléments suivants : la géométrie et les dimensions de la pièce, les caractéristiques physiques et mécaniques, l’aspect visuel, la finition.

A ce stade, on peut affirmer que la pièce répond aux résultats attendus. Dans le cas contraire, une mise au point est nécessaire et il faut reprendre à la première étape et modifier les plans et la DFN.

Y a-t-il des démarches connexes à la fabrication d’un prototype ?

Une invention est une propriété intellectuelle, il faut la protéger en la déclarant aux autorités compétentes.

Avant d’entamer une production en série, il faut faire une étude préalable du marché.

Pour plus de sûreté, fabriquez une pré-série avant de vous lancer à la fabrication en grande quantité.

A qui s’adresser pour la fabrication d’un prototype ?

Pour l’usinage et la fabrication d’un prototype de pièces de précision, des machines-outils à commande numériques sont nécessaires. Seules les entreprises spécialisées ont la compétence requise pour réaliser un prototype en respectant les étapes indispensables. Les techniciens expérimentés de l’atelier Usinage Villeneuve vous proposent, de la conception à la finition, la fabrication de pièces de précision en série.

Auteur de l’article : Martine Dimbert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.